Résumé du week-end du 7 Octobre

Equipe A


Après la victoire sur le plus petit des scores en tour de France le week-end passé, le NBFC devait se recentrer sur le championnat pour la 3ème journée. Après un court bilan d’un nul et une défaite, le NBFC pouvait signer sa première victoire de la saison à domicile contre la TA de Rennes 2 qui était gorgé de confiance après leur 10-1 infligé à la journée précédente.


Le début de match était assez serré avec des équipes qui jouaient au ballon sans pour autant que cela se concrétise par des actions franches devant le but. Cependant, le duo d’attaquant du jour Younes et Christo mettait en difficulté la défense adverse. Dans un premier temps, Christo parvenait à se dégager des défenseurs centraux pour décocher une première frappe non cadrée et peu puissante. La deuxième occasion, initiée par Younes, était quant à elle plus dangereuse puisqu’il enrhumait 2 défenseurs sur le côté avant de centrer fort devant le but. Le n°8 du jour Germain Maquiné passait entre 2 défenseurs mais ne pouvait ajuster un plat du pied à bout portant et le ballon revenait d’où il venait. De l’autre côté, la première occasion était la bonne pour les rennais. Sur l’aile gauche, après avoir dribblé 2 joueurs, celui-ci adressait un centre parfait coupé de la tête au premier poteau. Les occasions se faisaient de plus en plus rare pour les joueurs locaux et l’arbitre sifflait la mi-temps.


Au retour des vestiaires, la T.A se montrait de plus en plus dangereuse et se mettait de nouveau en évidence au bout de 5 minutes. Sur un nouveau centre, l’attaquant prenait à nouveau le dessus sur les défenseurs noyalais et battait pour la deuxième fois Nicolas. L’entrée du N°14 amenait encore plus de vitesse aux offensives rennaises. Le NBFC tentait de réagir afin d’inscrire un but qui pouvait les relancer dans ce match mais les occasions étaient trop brouillonnes. Au contraire, les visiteurs assommaient les joueurs du coach Lepaisant après un nouveau centre mal dégagé, qui voyait le n°9 marquer de manière acrobatique le 3ème but de la partie. La fin de match ne donnait rien et c’est sur ce score de 0-3 que le match se terminait.


Le NBFC affiche 1 point au classement en 3 journées. Dimanche prochain, le NBFC passera en mode Coupe puisqu’ils recevront l’équipe du fantasque Lyngil : Redon, à la maison.


Equipe B


Pour ce 3ème match de championnat et second à l’extérieur, les joueurs de S.Guilleux se déplaçaient sur la pelouse de Laillé, un adversaire rompu aux joutes régionales, qui avait bataillé il y a 4-5 pour se maintenir en DRH avec l’équipe fanion du club.


Un déplacement qui devait venir confirmer les espérances nées de la victoire en coupe à Lécousse la semaine précédente.


Privés de quelques joueurs, les noyalo-brécéens entamaient le match avec sérieux et avaient le monopole du ballon ; les locaux ayant étonnement décidé de laisser le cuir aux visiteurs en évoluant avec un bloc bas pour contre-attaquer rapidement. Et ce sont les joueurs de Laillé qui plaçaient les première cartouches avec plusieurs situations devant le but de B.Marquet mais sans succès, le NBFC, quand à lui, ne parvenait pas à trouver des décalages pour contourner le bloc adverse, et se faisait cueillir à froid juste avant la pause après une action rondement menée, et un ballon repoussé par un défenseur noyalais qui prenait le portier rojiazul à contre-pied. Un score cruel pour les coéquipiers du capitaine du jour B.Rabet mais pas totalement immérité car les joueurs de Laillé s’étaient procuré les occasions les plus franches.


Le NBFC revenait tambour battant dans ce second acte, et parvenait à égaliser aux environs de l’heure de jeu par K.Mahé, bien servi par Me.Guernigou, action sur laquelle l’arbitre assistant se faisait houspiller à tort par les supporters adverses car le joueur du NBFC n’était pas en possiiton illicite. Le second acte était enlevé et agréable à suivre, avec des occasions de part et d’autre mais le score n’évoluera pas et la partie s’achèvera dans la tension, puisque les locaux faisaient part de leur mécontentement de manière véhémente auprès du corps arbitral.


Un bon point obtenu pour les coéquipiers de T.Chaignon qu’il faudra bonifier lors du prochain match à domicile. Il y aura auparavant un tour de coupe face à la réserve de l’OC Cesson (R2), une opposition relevée face à laquelle le NBFC n’aura rien à perdre.




Equipe C


Le résumé de ce match sera court et concis du fait des activités scolaires de notre reporter du jour pour qui c'était une première (partiels cette semaine), mais joint par nos correspondants en terre malouine, voici ce que celui-ci nous contait à propos du match de dimanche :


"Début de 1ère mi temps dominé par le NBFC avec quelques actions chaudes, fin de première plus terne, Liffré défend bien on arrive pas à finir devant le but Début de 2ème on rattaque fort en enchaînant les occasions mais Liffré a garé son bus dans sa surface (toujours un pieds ou une tête qui empêchait la dernière passe) , et ça jusqu’à la fin du match où le ballon ne sortait plus de leur moitié de terrain mais sans jamais réussir à planter notamment grâce à quelques arrêts de grande classe du gardien adverse (sur frappe de Iannis, tête de PV ) Donc Un match en majorité dominé par les Noyalo-Brécéens qui ont du faire face à une défense solide de Liffré."



Equipe D


L’heure du championnat a sonné pour la D4 à Paillou ! C’est avec seulement 13 joueurs, dont le coach en tant que « joueur de luxe », que les coéquipiers du bougon Félipéééé sont allés défier les rennais du FC Beauregard. Match compliqué en prévision avec une équipe invaincue – technique – rapide et prolifique (+19 buts en seulement 3 matchs).


Avertis de ce déplacement compliqué sur le synthétique de Villejean, les noyalais font le dos rond au début du match et prennent acte efficacement de la tactique adverse. Avec une défense solide emmenée par la paire Coquelin-Nogues, le NBFC parvient à se procurer des occasions en contre pour inquiéter son adversaire du jour. Successivement, le jeune Hugo Gambert et le revenant Damien Hivert mettent leur technique en avant mais sans inquiéter le gardien adverse. Peu avant la mi-temps (et après la blessure du gros Dylan), les choses vont évoluer en faveur du NBFC… Suite à une touche longue rapidement jouée du clubber Hauchecorne, Hivert déborde sur le côté gauche et adresse un caviar repris de la plus belle des façons par Trubert. De quoi rentrer aux vestiaires plus sereinement et jovialement pour nos visiteurs.


Malgré un bandage du kiné et ex-joueur talentueux du NBFC François Vallée, Dylan Nogues ne pourra revenir sur la pelouse et c’est donc le solide Morais qui prendra ses responsabilités avec Coquelinho en défense.


Une doublette surprenante qui commandera d’une main de maitre les attaques successives du FC Beauregard pour protéger le rassurant Pierro dans ses buts. Mieux encore, après un bon travail d’Etienne, la Trube encore-lui fera le break d’une belle tête pour les rouges et bleus ! En feu, il ira même inscrire dans la foulée un triplé, injustement refusé pour une position d’hors-jeu fantomatique. Même menant 0-2, la seconde période est compliquée pour le « vif » trio central Schann-Tuaux-Lefeuvre. Encore plus lorsque ce même Lefeuvre se blesse tout seul à l’adducteur et laisse ses partenaires à 11 finir le match… Les duels se font de plus en plus rugueux, les véhémences verbales sont malheureusement de plus en plus répétitives, et le NBFC finira par craquer en encaissant un but très très très litigieux en toute fin de match. Courageusement et avec l’expérience de certains « jeunes anciens », les coéquipiers de Babeul tiendront le score à 1-2 jusqu’au bout !


Un premier match synonyme donc de victoire à l’extérieur qui permet de lancer d’une belle manière un championnat assurément compliqué avec de belles formations joueuses aux alentours…

Equipe E

Premier match de championnat pour l'équipe E de Noyal contre St Jean Sur Vilaine 2 avec un début de match qui commence fort, l'équipe était en place, les noyalais se procuraient plusieurs frappes au but très rapidement sans réalisme et il aura fallu attendre la 25ème minutes de jeux pour une ouveture du score par le buteur Gwenolé TOSTIVINT.

Ce fût une belle action, décalage sur le côté gauche, appel du milieu gauche sur la profondeur suivie d une remise dans l axe sur Alexy ALOUETTE qui aspire 2 défenseurs adverses avant de la mettre en remise au 20 mètres sur Gwenolé qui avait le boulevard et en effectuant une frappe puissante au ras du sol il fait un trou dans le filet (la balle est sortie du but). Une réponse des adversaires très rapide après ce but encaissé mais les noyalais sont encore présent, on récupère les ballons haut, on enchaîne les occasions de but, une nouvelle action de Gwenolé en pleine confiance, une frappe au 25 mètres masquée par un défenseur empêche le gardien d'intervenir à temps et qui fini une nouvelle fois au fond des filets à la 35 ième minutes de jeux. La fin de première mi-temps se fait dans la douleur, intervention multiple du gardien Quentin POULNAIS, qui rassure, motive les joueurs et nous assure cette première mi-temps. 2-0 La deuxième mi-temps est plus compliqué, les adversaires poussent fort, 10 minutes après cette entame de 2eme mi temps une frappe puissante de l adversaire au 25 mètres pleine lucarne réduisant le score à 2-1. L adversaire reprend la confiance, enchaîne les occasions et les noyalais ont plus de mal à remonter le bloc. Les 10 dernières minutes ont été difficiles les actions s enchaînent des 2 côtés, sans réalisme. 90 minutes: duel sur le côté droit de noyal, un duel entre 2 joueurs sur un ballons aériens, l adversaire subit une legere faute, il tombe au sol en hurlant de douleur, les joueurs s arrêtent, l arbitre ne siffle pas, leur latéral fait semblant de s arrêter, il accélère au but provoquant la balle d égalisation bien que touché par le gardien.

Score final 2-2.

Tous les posts
Posts récents
Archives
Recherche par Tags :
Suivez-nous ! 
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Nos complexes

Stade Paul Ricard

Complexe sportif Paul Ricard
Rue Francis Monnoyeur
35530 Noyal-sur-Vilaine

Stade municipal 

Rue du Languedoc
35530 Brécé

Réseaux sociaux