Résumé week-end du 23 Décembre

Equipe A

Pour le compte de la 2ème journée de championnat, l’équipe A se déplaçait au Rheu avec la volonté d’ouvrir son compteur de points.


Le match démarre de la plus belle des manières avec une première action qui se déploie sur le côté droit au bout de 2 min de jeu. Le centre de Mathéo est très mal repoussé par la défense adverse, si bien qu’il arrive dans la course de Max Lairy à 10 mètres du but. Ce dernier reprend le ballon et trompe le gardien pour l’ouverture du score. Les rheusois relèvent la tête et prennent peu à peu le jeu en main, leurs milieux se montrant disponibles et faisant bien circuler le ballon. Ils prennent possession du camp noyalais qui ont de plus en plus de mal à ressortir. La plus grosse opportunité intervient sur un centre suite à un corner rapidement joué. Le joueur local devance la sortie de Nico Jousselin mais voit le ballon frapper le poteau. La mi-temps est sifflée sur ce score de 1 à 0 où le NBFC aura su être réaliste puis faire le dos rond.


Le début de seconde période est équilibré. Sur leur première réelle incursion dans le camp rouges et bleus, le centre venu de la gauche trouve le numéro 9 local au second poteau. Sa frappe croisée est imparable et remet les deux équipes à égalité au score. Les rheusois se montrent toujours à leur avantage. Ils se procurent notamment une occasion sur corner suite à un ballon traînant dans la surface que l’équipe fanion dégage comme elle peut. La plus belle action noyalo-brécéenne intervient lorsque Julien lance Younes dans la profondeur. Alors qu’il arme sa frappe, le superbe retour du défenseur l’empêche de défier le gardien. Plus rien ne sera marqué dans ce match, les deux équipes se quittent sur ce score de parité.


On peut également souhaiter un prompt rétablissement à Max Guillemet victime d’une blessure à la cuisse en première mi-temps.


Equipe B


2ème journée de championnat et 1er match à domicile pour la réserve du NBFC qui accueillait ce dimanche Janzé, équipe qu’elle a affronté en amical et qui s’était largement imposé 5 à 1. Du mieux pour Janzé qui est sorti la tête haute de la Coupe de France avec une défaite 1-0 contre Guichen (R1). Le NBFC sortait d’un très bon nul à Redon mais s’était incliné 3-0 contre Vitré 3 (R3).


Le NBFC prenait bien le match en main et se montrait agressif et plein de bonne volonté. Le match semblait plutôt serré et chaque équipe avait ses séquences de possession du ballon. Le premier fait de match était la sortie sur blessure d’Alan, touché à la cheville, et qui laissait ses coéquipiers à 11 sur le terrain avec seulement 1 remplacement a opéré pour le tacticien Zess. Celui-ci remodelait son équipe repositionnait Ivan sur le côté droit de la défense avec l’entrée d’Hugzer Antipoff. Cela avait du bon puisque 5 minutes après, sur une merveille d’action à 1 touche de balle, Christo dos au jeu déviait le ballon pour Ivan dans sa course qui fouettait un centre parfait au point de pénalty pour Bzzz qui croisait sa tête. Le gardien, battu, observait le ballon flirter avec son montant et pouvait soupirer. Janzé ne se procurait d’occasions franches et l’arbitre envoyait les acteurs au vestiaire sur ce score nul et vierge.


Le début de 2ème mi-temps était le moment choisi par les Janzéens pour se montrer très froid de réalisme. Sur une relance noyalo-brécéenne anodine, les erreurs d’appréciations de la défense offraient le 1er but à l’équipe visiteuse. Le beau visage montrer en première mi-temps s’effritait et laissait place à une équipe plus brouillonne et qui ne faisait pas les bons choix de passe. Le NBFC s’exposait de plus en plus en fin de match pour recoller au score mais les janzéens jouaient parfaitement le coup avec des contre-attaques. Vers la 70ème, l’ailier partait du milieu de terrain côté et adressait un centre parfait par-dessus le dernier défenseur pour l’attaquant, libre de tout marquage. Malgré un contrôle approximatif, celui-ci envoyait une frappe qui ne laissait aucune chance à Brieuc. 2-0 et la messe était dite.


Le NBFC ne revenait pas dans le match et s’inclinait sur ce score avec 2 buts d’écarts.


Equipe C


Pour ce premier (court) déplacement de la saison, les joueurs de P.Durand étaient opposés à la réserve d’Ercé-près-Liffré ; avec un 11 de départ qui avait une nouvelle fois fière allure, les Rojiazules prenaient d’entrée le contrôle des opérations et ouvraient le score au quart d’heure de jeu par le sarthois A.Marchand (qui signera un triplé), qui effectuait ses grands débuts sous le maillot noyalo-brécéen en ce dimanche 23 Septembre. Un deuxième puis un troisième but étaient ajoutés rapidement dans l’escarcelle du NBFC, qui manoeuvrait sereinement sa barque dans ce premier acte, en étant quasiment pas inquiété par l’attaque locale, hormis sur un cafouillage qui ne donnait rien. La circulation de balle fluide des coéquipiers d’A.Lipparini, qui effectuait son dernier match avant son départ pour l’Australie rejoindre Eric Bauthéac à Brisbane, mettait à mal les joueurs adverses qui accusaient déjà un retard de 3 buts à la pause.


Un premier acte rondement mené donc par les ouailles de coach Pascal, sérieux et appliqués.


L’emprise noyalaise ne faiblissait pas dans le second acte avec 6 nouveaux buts ajoutés ; le coach en profitait pour faire tourner son effectif et donner du temps de jeu à tous les joueurs, notamment B.Berthevas récent transfuge d’Ercé-près-Liffré, la « légende locale » qui ne tardait pas à se mettre en évidence, en soignant lui aussi ses stats pour sa première ; 1 but et 2-3 passes décisives et le triomphe modeste.


Premier clean-sheet de la saison et goal-average soigné (+15 désormais) en 2 matchs et une prestation d’ensemble satisfaisante pour le NBFC 3 avant un nouveau tour de coupe dimanche prochain sur la pelouse de l’AS Montreuil le Gast pour confirmer ce bon début de saison.


Equipe D


« Rémi, sers-nous la douzaine de rouges steeeeplé ! » c’était bien les mots que sortaient les plus chambreurs Noyalais à la fin du match…

Pour les lève-tôt du dimanche, les pensionnaires de D4 reçevaient Rennes Breizh Fobal 3 dès 11h30 au stade Paul Ricard afin de permettre à ses adversaires du jour de pouvoir assister à la rencontre SRFC-PSG d’un tout autre acabit.


Dès le début du match, les coéquipiers de Félipééé donnent le ton du match et infligent un 3-0 en seulement 10 minutes de jeu. Sérieux et appliqués avec des renforts de taille comme Nico Egea, le NBFC s’applique à faire tourner le ballon pour améliorer les automatismes du début de saison. Respectueux de son adversaire, les hommes de Paillou enchainent et terminent la première période sur un score fleuve de 8-0 ! Dépassés physiquement (et oui ça arrive), tactiquement et techniquement, les visiteurs n’y arrivent pas et la deuxième période n’est qu’une continuité de la première phase. C’est sur un score anecdotique de 12-0 que se terminera la rencontre. L’addition aurait pû être bien plus salée si les Deuf, Nico Lelan, Nico Tuaux ou Momo Qassid n’avaient pas vendangés… Citons les nombreux buteurs du jour : Momo Qassid et son quintuplé, Deuf pour son retour avec un triplé, Nico Tuaux et son pied droit, Paillou et son pointu académique, Clem Chagotte et sa vivacité (enfin il retrouve le chemin des filets !!) et pour finir, Walla trop fatigué de la veille pour grogner.


Une deuxième victoire en autant de match (avec une différence de buts à +17), qui est synonyme de qualification avant même le 3ème et dernier match de poule la semaine prochaine. Mais attention, aucun écart de confiance ne sera toléré en ce début de saison – en atteste le lancement des amendes le week-end prochain pour les néo-pensionnaires de D4 !

Tous les posts
Posts récents
Archives
Recherche par Tags :
Suivez-nous ! 
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Nos complexes

Stade Paul Ricard

Complexe sportif Paul Ricard
Rue Francis Monnoyeur
35530 Noyal-sur-Vilaine

Stade municipal 

Rue du Languedoc
35530 Brécé

Réseaux sociaux