Résumé du week-end du 26 Novembre

Equipe A :

Le NBFC se déplaçait pour cette 8ème journée chez l’équipe réserve de Bréquigny, qui occupait la même position que notre équipe avant le match du jour.

Les qualités de l’équipe adverse n’étaient pas inconnues des joueurs noyalo-brécéen puisqu’ils les avaient déjà affrontés l’année dernière en championnat pour 1 défaite et 1 match nul. C’était alors l’occasion pour le club de montrer qu’il avait progressé et grandi depuis ces derniers matchs et le match commençait avec une légère possession en faveur de Bréquigny, qui prenait le temps de bien construire ses actions grâce à la palette technique de ses joueurs sur un synthétique qu’ils apprécient grandement pour pouvoir mettre du rythme dans le jeu. Cependant, aucune des 2 gardiens n’étaient inquiétés dans la première demi-heure et nous n’avions aucune occasion à se mettre sous la dent hormis cette demi-reprise de volée de Maquiné qui n’était pas assez appuyée pour mettre en danger le portier adverse. Et c’est aux alentours de la 35’ minute de jeu que le CPB accélérait et frappait les premiers suite à un service en retrait parfaitement conclu par l’attaquant. 1-0 puis 2-0 dans la foulée sur coup de pied arrêté, libre de tout marquage, l’attaquant déviait le ballon du crâne et laissait Pedro Mercado planté sur ses appuis qui ne pouvait que constater les dégâts. Et le coup de grâce venait juste avant la mi-temps sur un ballon mal dégagé par la défense noyalo-brécéenne et c’est la malice de l’attaquant adverse qui permettait de clôturer une fin de 1ère mi-temps catastrophique pour le NBFC et plus que parfaite pour le CPB pour qui ce 3ème but donnait un avantage quasi-définitif. Une réaction collective était attendue par les joueurs du NBFC mais cette journée n’était clairement pas la leur.

Malgré de bonnes intentions en début de seconde mi-temps, c’est sur un modèle de contre-attaque exécuté en une touche de balle que le CPB mettait un 4ème but pour clore définitivement le match. Centre en retrait, frappe en une d’où vient le ballon et un Pierre pris à contre-pied…Le NBFC n’avait plus rien à perdre et reprenait du poil de la bête pour sauver l’honneur et c’est sur un CPA parfaitement bien tiré que Benoît Rabet claquait le ballon d’une tête décroisée. L’honneur était sauf ! Et le NBFC était bien sur les rails puisqu’il bénéficiait d’un penalty suite à un accrochage sur le vif d’or Flo Gallardo qui faisait la misère à son défenseur … Max s’élance et … le ballon finit sa course sur le poteau … 4-2 et les spectateurs auraient pu vivre une fin de match à suspense d’autant plus que les occasions franches par l’intermédiaire de Gallardo s’accumulaient pour les visiteurs. Rien ne changera jusqu’à la fin du match et donc une défaite à l’arrivée 4-1 et une fin de 1ère mi-temps qui aura tué les espoirs des rouges et bleus …

Le prochain match aura lieu au stade Paul Ricard contre la Vitréenne.

Equipe B :

Réception du CPB Gayeulles pour l'équipe B du NBFC ce week-end. Une équipe classée juste derrière elle avant ce match, meilleure attaque du groupe avec 24 buts inscrits, avec un potentiel offensif certain, mais les noyalais comptaient bien prolonger leur série de 4 victoires consécutives.

Les noyalo-brécéens appliquaient à la lettre les consignes du coach d'avant-match (pressing important, détermination dans les duels & bloc compact) et réalisaient une grosse première demi-heure. J.Durand validait le bon début de match de son équipe en plaçant un coup-franc direct aux 25 mètres. Le NBFC se procurait d'autres occasions mais non converties avant que ce même J.Durand ne double la mise, sur une frappe à l'entrée de la surface sur laquelle le gardien se trouait et laissait glisser le ballon au fond des filets. Sous l'impulsion du duo C.Tassi - T.Chaignon au milieu, les noyalais se montraient solides et percutants devant avec notamment un F.Bourdon très remuant sur son côté gauche.

Le NBFC baissait logiquement de pied après 30 minutes et les visiteurs tentaient de réagir mais mis à part une frappe croisée à mi-hauteur qui frôlait le poteau gauche de D.Walbrecque, leur domination sur le dernier quart d'heure de la première période restait vaine.

A la reprise, les noyalais encaissaient un but aux alentours de la 60ème minutes (CSC de M.Banctel) ce qui relançait les visiteurs, le NBFC ne parvenant plus à être tranchant offensivement. Le second acte sera globalement dominé par les visiteurs qui poussent pour obtenir l'égalisation mais mis à part quelques situtations, le NBFC, malgré la pression, gardait son avantage jusqu'au coup de sifflet final et poursuit sa série de victoires (et d'invincibilité.

Les coéquipiers de M.Lebreton confirment leur bonne forme du moment et sont désormais leader ex-aequo avec Le Pertre en tête du groupe.

Equipe C :

Match de haut de tableau pour les hommes de Pascal Durand qui se déplaçaient dans la peau des leaders sur la pelouse de Saint-Armel, 3e avant cette 8e journée de D3.

Et c’est motivés par le discours ambitieux de leur coach bien décidé à rester en tête que les Noyalo-Brécéens donnent le coup d’envoi sur un terrain en bien mauvais état. Peu à l’aise quand il s’agit d’évoluer sur des pelouses boueuses, le NBFC est dominé dans le premier quart d’heure, sans être toutefois inquiété par les locaux. Après une entame compliquée, les coéquipiers de Nico Egea prennent le match en main et se créent la première occasion du match. Au terme d’un beau mouvement collectif, Damien lance Merwan en profondeur, mais le numéro 7 noyalais rate le cadre. Pas vraiment dangereux, les Arméliens réagissent par l’intermédiaire de leur attaquant, mais ce dernier parti seul dans le dos de la défense, croise trop sa frappe. Juste avant la pause le NBFC est tout proche d’ouvrir le score. Axel reprend un corner tiré par Mathieu, mais sa frappe qui prenait la direction du but est détournée par la tête de … Clément Chagot, auteur, malgré lui, d’un beau geste défensif. Dans la foulée, l’arbitre siffle la mi-temps sur ce score nul et vierge.

Au retour des vestiaires, les «Bleus» prennent rapidement l’ascendant et se procurent plusieurs grosses occasions. Sur un corner, le cap'tain Seb Coquelin voit son coup de tête capté par le portier adverse sur la ligne, voire derrière la ligne. Malheureusement il n’y a pas de goal-line en D3 pour trancher. S’ensuivent quelques contestations du vétéran, en vain. L’arbitre se contentant de lui répondre, comme il a d’ailleurs dit à plusieurs reprises pendant la partie, «je sais pas je n’ai pas vu» (embêtant de ne rien voir quand on est arbitre). Suite à ça, la tension monte quelque peu, surtout après une altercation entre Mathieu et un joueur adverse au point de corner, provoquant un attroupement général. Une fois le jeu repris, le NBFC continue sa domination et pousse pour marquer. A un quart d’heure de la fin, Momo est tout proche de reprendre un centre de Sylvain Morel, mais sans réussite. Bien en place derrière, l’arrière-garde noyalaise est vigilante face aux nombreux longs ballons des locaux, à l’exception d’une action en fin de match, où le numéro 11 de Saint-Armel se retrouve en face à face mais se rate totalement en envoyant le ballon bien au-dessus des cages de Léo, qui n’a au passage rien eu à faire durant les 90 minutes.

Malgré quelques derniers assauts devant les buts arméliens, rien ne sera marqué. Face à la deuxième défense du groupe, l’équipe C concède un nul frustrant mais empoche un point qui lui permet de rester seul leader. Prochain match: la réception de la réserve de Ossé Saint-Aubin, formation de bas de tableau

Equipe D :

En ce dimanche automnal, l'équipe 4 emmenée par Captain la Trub' et n°10 du jour nouvellement surnommé "Youri the Snake" en référence à son sous-maillot de rêve (voir photo ci-dessous) recevait Montreuil-Landavran B.

La première mi-temps fut tellement chaotique qu'il n'y a pas grand chose à dire si ce n'est peut être la très belle frappe de N. Colas qui aux 6m adverse envoya le ballon heurter la Salle des Sports du collège situé juste derrière le complexe sportif Paul-Ricard.

Suite à un changement tactique de coach Boucicaud à la mi-temps le NBFC revient transfiguré sur la pelouse pour cette seconde période qu'il domine largement ou il se procure un bon nombre d'occasions franches jusqu'à cette 72ème minute où N.Tuaux récupére le ballon et, faute de vitesse, mais grâce à une excellente vista tente directement sa chance de 30 mètres et lobe le goal adverse sous les yexu ébahis d'un adversaire qui, impressionné, lâcha un "y'a qu'en distric' qu'on peut voir ça sérieux!" 1-0 donc et ce score ne bougera plus grâce une équipe disciplinée et au retour à la compétition de "Cayler" J.Hauchecorne et D. Nogues, auteurs tous deux d'une belle prestation.

MERCI A A.LIPPARINI ET T.TRUBERT, NOS REPORTERS DU WEEK-END POUR CES RESUMES DES EQUIPES C & D.

Tous les posts
Posts récents
Archives
Recherche par Tags :
Suivez-nous ! 
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Nos complexes

Stade Paul Ricard

Complexe sportif Paul Ricard
Rue Francis Monnoyeur
35530 Noyal-sur-Vilaine

Stade municipal 

Rue du Languedoc
35530 Brécé

Réseaux sociaux