Résumé week-end du 05 Novembre


100 % DE VICTOIRES CE WEEK-END !!!!

Equipe A

L’équipe première du NBFC recevait pour la 6ème journée de championnat Chantepie, club avec lequel il a combattu l’année dernière en DSR et qui se retrouvait avant le match à 3 longueurs devant nous. C’était l’occasion idéale pour le NBFC de revenir à hauteur de ce concurrent direct et essuyer la défaite du dernier match contre les leaders du groupe Rannée La Guerche. Motivation collective donc et également personnel car c’est sous les couleurs noyalaises que Ben affrontait son ancien club qui plus est en tant que titulaire de la charnière centrale avec l’indéboulonnable Louison.


Et il ne fallait pas être en retard au stade Paul Ricard pour le début de ce match car les noyalais faisaient preuve d’un réalisme froid pour leur première action du match. Au bout de 2 minutes, un ballon était cafouillé dans la surface canteloupéenne et alors que le gardien s’illustrait par un sortie frileuse, Alexis Reverdy ne se faisait pas prier pour envoyer le cuir au fond des filets et réchauffer la température du stade de 10 degré. Les noyalais se mettaient d’entrée sur les bons rails et ce n’était pas si mal au vu de la pelouse grasse qui se dégradait à vitesse grand V, résultat d’une pluie incessante à l’échauffement et de duels rugueux. Ainsi, le terrain ne facilitait pas le beau jeu et c’est sur coup de pied arrêté que le NBFC se procurait sa deuxième grosse occasion. A l’entrée de la surface, un peu excentré sur la droite, c’est Charles Taxi qui prenait ses responsabilités en prenant possession du cuir. Fidèle à lui-même, le milieu de terrain noyalais expédiait une frappe pure et puissante au-dessus du mur et frôlait la barre transversale alors que le gardien était battu.


Par la suite, les deux équipes se partageaient la possession du ballon et plus aucune action dangereuse n’était à mettre à l’actif des 2 équipes et c’est sur le plus petit des scores que le NBFC rejoignait les vestiaires à la mi-temps. Preuve du mauvais état de la pelouse, il fallait noter la sortie du latéral Erwan Anfray blessé à la cheville alors qu’il revenait depuis peu à la compétition suite à une blessure au genou.


La deuxième mi-temps repartait de plus belle et plus le match avançait, plus les séquence de possession étaient compliqués à se dessiner d’une part comme de l’autre. Cependant, les noyalais s'octroyaient plusieurs situations devant le but par l’intermédiaire de Kévin Mahé qui ne parvenait pas à faire la dernière passe après une belle percussion ou encore Antoine Durand qui ne cadrait pas sa frappe. Les minutes défilaient et c'est sur une frappe mal dégagée que l’infatigable Kéké surgissait pour pousser le cuir au fond des filets ! 2-0 pour les rouges et bleus !!!

Les noyalais résistaient aux quelques assauts des jaunes et noirs et ces derniers auraient cependant pu, au terme d’une belle action en une touche de balle, recollé au score si Pedro Mercado n’avait pas été décisif en se dressant de tout son large devant l’attaquant de Chantepie.


Par la suite, Noyal se contentait de procéder en contre-attaque et sécuriser ce score de 2-0 mérité et qui récompensait un groupe solidaire dans les efforts défensifs.

Coup de sifflet de l’arbitre et VICTOIRE de Noyal Brécé qui leur permet grimper à la 4ème place du classement général avec 3 victoires et 3 défaites au compteur.

Equipe B

Après avoir rompu la spirale négative la semaine dernière en battant Rannée-la-Guerche, l'équipe réserve du NBFC effectuait le court déplacement jusqu'à Chantepie pour affronter la lanterne rouge, avec le coach intérimaire Didier "Marcelo Lippi" Rini.


Sur terrain synthétique, les coéquipiers du capitaine A.Chevrette, de retour de La Réunion, prenaient d'emblée la direction des opérations, en ayant la maîtrise du jeu, et en se créant plusieurs situations dangereuses, face à un adversaire largement dominé dans tous les secteurs de jeu. F.Bourdon notamment, sur un excellent centre de G.Maquiné, trouvait la barre sur une tête. C'était finalement ce même G.Maquiné, sur une superbe reprise des 20 m en demi-volée, qui ouvrait logiquement le score. Les noyalais continuaient de faire circuler le ballon, mais baissaient quelque peu de pied à l'orée des 10 dernières minutes sans être mis en danger.


La seconde période démarrait sur les mêmes bases, mais les noyalais ne parvenaient pas à doubler la mise, par maladresse et inefficacité, et les locaux s'enhardissaient quelque peu mais sans se montrer dangereux, le NBFC gérait son avantage mais montrait quelques limites physiquement jusqu'à la fin du match et obtenait une seconde victoire de rang qui lui permet de rester à portée de fusil du podium.


Une victoire à relativiser cependant face à un adversaire relativement faible, il faudra corriger les lacunes physiques aperçues en seconde période en augmentant la présence à l'entraînement et garder la sérénité et la maîtrise dans le jeu observée dans le premier acte, qui faisait défaut à cette équipe depuis plusieurs matchs.


Equipe C

L’équipe de Pascal Durand se déplaçait quant à elle ce week-end sur les terres rennaises à la Fresnay pour y affronter l’équipe de Rennes Espérance 3.


La volonté du coach, notamment explicité lors de la discussion d’avant-match dans le vestiaire, était d’oublier la récente défaite 2-0 contre Retiers et de retrouver un bon groupe avec une transition défensive rapide face à la meilleure attaque du championnat. A noter la titularisation de Martin Lebreton en pointe de l’attaque noyalaise accompagné par ses compères Clément Chagot et Merwan Sobhi sur les ailes.


La pluie laissait place à une éclaircie et les visiteurs essayaient de poser le pied sur le ballon en ce début de match. L’apport des latéraux Momo et Dim dans la création du jeu associé à la bonne maitrise du ballon par ses milieux de terrain permettaient au NBFC d’évoluer dans le camp rennais. Cependant, la dernière passe était le gros bémol de cette première mi-temps et empêchait les joueurs d’aller au bout de leurs actions. François Sourdin n’avait quant à lui qu'à lutter contre le froid tant l’équipe adverse peinait à se montrer dangereuse dans les 20 derniers mètres à cause d’une défense solide et rigoureuse dans son placement avec à la baguette la doublette centrale Provault-Coquelin.


Et c’est à la 25’ que le NBFC prenait les devants par son n°9 du jour : Martin Lebreton. Lancé en profondeur côté gauche, celui-ci ajustait d’une belle frappe caressée du gauche le cuir qui venait s’écraser sur le poteau mais qui rebondissait sur le dos de l’infortuné goal rennais .. et le ballon terminait sa course au fond des filets. 1-0 et le sentiment que ce score était plutôt logique au vu du déroulement du match. Et comme l'arbitre n'avait pas l'air de vouloir accorder le but à notre goleador, Martin mettait tout le monde d’accord sur le deuxième d’un lob parfaitement exécuté du pied gauche après avoir pris le dessus dans la course sur le dernier défenseur. 2-0 pour le NBFC et le premier break était fait dans cette partie où l’on sentait une équipe noyalaise parfaitement appliqué et concentré sur le travail qu’elle avait à faire. Elle rentrait avec ce score au vestiaire.


Début de 2ème mi-temps et François était mis à contribution pour la première fois sur coup de pied arrêté par des rennais qui accentuait le rythme pour essayer de forcer le verrou noyalais. cependant, cela avait l'avantage pour les noyalais d'avoir plus d’espace à exploiter et les courses de nos joueurs en profondeur faisaient mal à toute l’équipe en face. Et c’est sur un ballon bien emmené en profondeur d’une aile de pigeon que Merwan crucifiait le goal en one-one et donnait un avantage quasi-définitif au noyalais dans ce match. Et alors que François n’avait pourtant pas été grandement mis en danger, les locaux réduisaient le score sur une tête à la Basile Boli qui prenait une courbe injouable pour Francao qui ne pouvait que constater les dégâts et récupérer le ballon au fond des filets.


Le tableau d’affichage affichait 3-1 et bien que Noyal aurait pu donner une plus grande ampleur au score, les deux équipes en restaient là et les noyalais montaient sur le trône pour partager la première place avec Retiers et St Armel.



Equipe D


L'équipe D recevait Erbreé mondevert. Elle commençait parfaitement grâce à Antoine Bablée qui d'une passe en profondeur suivi de 2 loupés des défenseurs adverses envoyait Nico Tuaux en profondeur qui ajustait le goal adverse 1-0. Puis bientot 2-0 grâce à une belle récupération de la Trub qui récupérait et allait fixé le défenseur pour la donner à Sylvain Morel qui croisait sa frappe parfaitement dans le petit filet. Les coéquipiers de Filipe Morais se relâchaient et encaissaient alors un but sur corner.


La 2eme mi temps fut pauvre techniquement et le nbfc s'énervait petit a petit (surtout walla) mais l'équipe réussit à garder le score grâce et à sa défense et son gardien pour s'imposer 2-1 elle reste donc sur 4 victoires en 4 matches de championnat.



ET OUI, VOUS L'AVEZ COMPRIS ....... ENCORE UN GRAND CHELEM, LE QUATRIEME. BRAVO AUX JOUEURS ET AU STAFF DU CLUB QUI SONT RECOMPENSES DE LEUR TRAVAIL AU QUOTIDIEN !

Tous les posts
Posts récents
Archives
Recherche par Tags :
Suivez-nous ! 
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Nos complexes

Stade Paul Ricard

Complexe sportif Paul Ricard
Rue Francis Monnoyeur
35530 Noyal-sur-Vilaine

Stade municipal 

Rue du Languedoc
35530 Brécé

Réseaux sociaux