Résumé du dimanche 1 décembre

20 Dec 2019

Equipe A :

 

Déplacement ce week-end à Bréquigny, équipe bien connue du NBFC, qui reste sur 3 victoires consécutives. Difficile à manier quand ils jouent sur leurs terres avec une possession du ballon et une très bonne circulation du ballon qui oblige ses adversaires à courir sans ballon.

Début de match marqué par la sortie précoce de Rwaner à la suite d’une gêne à l’adducteur et un banc réduit à seulement 1 remplaçant du fait de 13 joueurs convoqués dans l’équipe. Les violets essayent de combiner et passer par les côtés mais les assauts sont plutôt bien gérés par l’arrière-garde noyalaise. De l’autre côté du terrain , le NBFC arrive à se procurer des situations, notamment par l’intermédiaire de Christo Hudin qui provoque dans l’axe et se créé des situations. Il aurait d’ailleurs du bénéficier d’un pénalty si l’arbitre avait sifflé la faute d’un défenseur avec une poussette dans le dos alors que celui-ci allait se présenter en face à face avec le gardien. L’attaque du NBFC se met en évidence une deuxième fois lorsque Kéké, lancé en profondeur par une superbe passe du Captain Lairy, tente un lob sur le goal mais passe de peu à côté. 

Score nul et vierge à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Bréquigny tente d’imposer un rythme plus soutenu mais les offensives sont toujours bien contenues par un bloc solide en défense. Cependant, une faille va venir ternir la presta défensive du groupe puisqu’un contact entre Maxi et l’ailier adverse va être sifflé à l’avantage de Bréquigny. Moment choisi par Nico pour se réchauffer les mains puisque celui-ci se arrête le pénalty, pas très bien frappé certes, en le captant sur sa ligne. Le NBFC retrouve alors des couleurs et tente de se procurer des occasions mais celles-ci sont inoffensives. De plus, le NBFc va se retrouver à 10 pendant 10 minutes suite à un imbroglio. Le ballon sorti d’au moins 1,50 mètres derrière la ligne de corner, l’arbitre siffle touche. Dimitri contestera sans véhémence mais récoltera 1 carton blanc et le coach 1 carton jaune. Le NBFC subira le temps de se retrouver à 11 et obtiendra 2 occasions en fin de match. La première avec un poteau de Fabien suite à un décalage de DRD et la deuxième sur un but de Christo Hudin mais sifflé logiquement hors-jeu.

Quand on n’arrive pas à gagner, il ne faut pas perdre et c’est ce qu’il s’est passé aujourd’hui.

 

Equipe B :

 

Court déplacement sur le terrain de Chateaubourg/Saint-Melaine, classé juste derrière le NBFC 2 à 3 points avant la rencontre ; objectif affiché : effacer le lourd revers de la semaine dernière avec comme maîtres mots envie & détermination ; le NBFC organisé en 4-2-3-1 exceptionnellement avec son maestro et capitaine A »Riquelme » Chevrette en 10 démarre bien la rencontre en s’installant dans le camp des locaux devant des supporters venus en nombre, mais se font cueillir à froid au quart de jeu environ avec une contre attaque bien menée aboutissant sur un centre au second poteau et une frappe de l’ex noyalo-breceen G.Gouezou expédiée sous la barre, esseulé aux second poteau suite à un oubli de marquage. Le NBFC ne se désunit pas et reste menaçant, en atteste les têtes de N.Egea & B.Rabet mais est mené quelque peu contre le « cours du jeu » à la pause, bien que le terrain gras et largement labouré ne favorise pas le jeu au sol. Statu quo en début de seconde période et c’est finalement logiquement que les partenaires de l’expérimenté N.Lefeuvre égalisent suite à un but casquette sur un coup-franc botté par B.Rabet et repoussé par le gardien dans un premier temps, cafouillé, puis devié dans son propre but par ce même portier castelbourgeois. le jeu s’équilibre ensuite et l’arbitre commet quelques erreurs d’appréciation qui tendent le climat général qui devient électrique ; T.Chaignon frôle l’expulsion à la suite de plusieurs fautes consécutives, de nombreux coup-francs sont concédés devant la surface de P.Marchand mais le mur où le portier noyalo-breceen viennent contrarier les velléités locales. A la 80eme minute, le numéro 5 du CSMFA est expulsé pour un second avertissement ; les visiteurs n’en profiteront pas pour autant ; un penalty à la toute dernière minute assez flagrant est oublié suite à une faute sur H.Gambert et le score en restera ainsi. Un résultat pas si mauvais au vu de la physionomie du match pour les ouailles de C.Guilleux, qui devront renouer avec la victoire dimanche prochain avec la réception du relégable CPB Rennes Gayeulles pour le dernier match de l’année civile 2019.

 

Equipe C :

 

8ème journée de championnat pour les coéquipiers de D.Hivert avec un déplacement sur le « terrain de Verdun » du FC Haute Vilaine.

Après une nouvelle entame de match compliquée, marquée par un tacle appuyé de Morel à l’entrée de la surface dès la première minute, l’équipe C a du mal à répondre au défi physique imposée par l’équipe fanion adverse. A la fin du 1er quart d’heure, les rouges et bleus encaissent un but suite à une mauvaise relance du jeune Malo. Ce dernier concède malheureusement 5 minutes plus tard un but peu chanceux suite à une sortie hasardeuse. A 2-0, Noyal souffre mais ne rompt pas et repart de l’avant sans trouver la faille avant la mi-temps avec Chagot.

 

Malgré une meilleure prestation du NBFC en 2ème mi-temps avec plus d’intensité dans les mouvements, l’équipe ne trouvera pas une seule fois le chemin des filets. La vitesse de Sobhi, la technique de Qassid ou la vista de Briantux ne suffiront pas au NBFC pour inverser la tendance. Avec ce match, la « D2 » enchaine une seconde défaite consécutive (de nouveau à l’extérieur et avec une équipe amoindrie et seulement 12 joueurs dont 2 blessés) et voit son adversaire du jour passer devant lui au classement.

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Tous les posts