Résumé du week-end du 24 Mars

27 Mar 2019

Equipe A

 

Déplacement à Bréquigny pour cette 16ème journée de championnat pour les joueurs de Stéphane Lepaisant avec une série de 2 victoires consécutives. Les joueurs sont avertis de la qualité de jeu de l’adversaire du jour et de leur maîtrise du ballon notamment à domicile. Il ne fallait pas être en retard pour les spectateurs du CPB car leur équipe commence le match tambour battant avec des offensives dangereuses notamment grâce à leur 2 joueurs offensifs majeurs, le 9 très physique avec un excellent jeu dos au but et leur ailier, le 7, Babel (à ne pas confondre avec Antoine Bablée) qui est ultra-vif et surtout très fort balle au pied pour se débarrasser de ses adversaires (Alan pourra le confirmer). La décision sera quasi-faite en à peine 17 minutes puisque les violets vont marquer à 3 reprises sur des actions bien construites et mal gérées par l’arrière-garde du NBFC. Sur des actions dans le dos des défenseurs avec centre tendus, percussion axe balle au pied et décalage pour le 9 ou bien je vais d’un côté et je finis au deuxième de l’autre, les joueurs locaux auront tout fait à l’équipe du NBFC. A partir de la demi-heure de jeu, les noyalo-brécens vont légèrement reprendre du poil de la bête et passer plus de temps dans le camp adverse. C’est Flo Gallard dans un premier temps qui sonnera la révolte avec une action de grande classe côté gauche, en dribblant 2 joueurs et se remettant sur son pied droit, il enverra une frappe qui viendra s’écraser sur le poteau. Puis ce sera au tour de Mathéo de se montrer, suite à une récupération de balle haute, il percute dans l’angle de la surface et se fait sécher par le défenseur. Pénalty dont Max Guillemet prend la responsabilité et prend à contre-pied le gardien.

 

Les joueurs regagneront le vestiaire sur ce score de 3 buts à 1 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les 2 équipes font jeu égal et c’est le NBFC qui passe le plus de temps dans le camp adverse. Les occasions viendront principalement des CPA et Bréquigny évoluera principalement en contre pour amener le danger. Suite aux fautes répétées sur Younès et Mathéo, les coups francs envoyés par Romaric Fossé seront les principales armes du club avec des cafouillages et des ballons qui auraient pu largement finir au fond. Steven Babel aurait pu conclure le match sur un face à face bien négocié contre Nico mais il enverra le ballon inexplicablement au-dessus.

 

Le score ne bougera plus et le NBFC s’incline donc sur ce score de 3 à 1. Déçu par le scénario de début de match bien que les joueurs étaient prévenus.

 

Equipe B

 

Dimanche 9 Décembre 2018, date de la dernière victoire en championnat pour les hommes de Zess et Louison. En lanterne rouge et sûre d’elle dans son objectif « Remontada » cette équipe remaniée avait à cœur de montrer un visage de guerrier face à la solide équipe de Retiers victorieuse 3-0 au match aller. Les consignes étaient claires dans le vestiaire et dans les têtes des acteurs locaux, rien lâcher, pas une miette. A l’image du retour de son Bouc Axel Besnier en défense centrale, les noyalo-brécéens démarre le match sur des bases solides jusqu’à la plus grosse frayeur du jour pour les locaux sur un missile d’un adversaire qui vient se heurter à la barre transversale de Brieuc Marquet suivie 5 min plus tard par une seconde occasion pour les visiteurs qui malheureusement pour eux ne sera pas assez incisive pour faire filoche. Puis, sur un centre excentré Kevin Mahé vient couper juste devant le gardien d’une tête parfaite qui va faire souffler les locaux. Le score aurait pu être plus lourd encore si le gardien de Retiers ne sortait pas des arrêts spectaculaires suite à une grosse frappe de Franck Mazure suivie par Martin Lebreton qui oblige celui ci à effectuer une double parade. Première mi temps très bonne dans le jeu grâce à un milieu de terrain amené par Alexis Leverd et Germain Maquiné qui a su trouver ses excentrés et produire du beau jeu. La seconde mi temps allait reprendre avec une équipe présente avant tout le monde sur le terrain et c’est bel et bien les rojiazules qui attendaient de pied ferme leurs adversaires, qui, étaient prévenus qu’il allait falloir se lever de bonne heure pour enlever cette victoire aux locaux.

 

Une deuxième mi temps donc tendue s’annonçait et ce fut le cas avec pas mal de contacts dans les deux sens et un arbitre qui n’a pas tardé à alerter ses acteurs. Un match au milieu de terrain se profile les noyalo-brécéens ne seront inquiétés que sur coups de pieds arrêtés bien négociés par nos boucs et auraient même pu marquer un second but sur plusieurs offensives de Brice Berthevas qui sans une intervention limite d’un défenseur adverse s’en allait défier le gardien adverse décidément en grande forme puisqu’il continuait d’être le bourreau de Franck Mazure qui récupérait un centre parfait au second poteau, reprise de volée puissante et magnifique arrêt encore du gardien. Suite à un second avertissement pour son n•9 Kevin Mahé, les locaux allaient finir le match à 10 contre 11 mais jamais n’auraient pu même imaginer lâcher leur os ce jour.

 

3 coups de sifflets viennent libérer les derniers du classement, 3 coups de sifflets qui laissent crier de bonheur les joueurs et 3 coups de sifflets qui laissent entrevoir quelque chose de grand pour cette fin de saison. Un match d’homme avec 14 guerriers.

 

Bravo et vivement la suite !

 

Equipe C

 

Choc au sommet en ce dimanche puisque le NBFC 3, 2ème se déplaçait chez son poursuivant direct, l’US Ilet-Foret 2, distancé de 17 points avant la rencontre.

 

Avec quelques ajustements au niveau du onze de départ, sans son capitaine Le Lan, blessé au ski, et avec une charnière inédite Rabet - Schann, le NBFC réalisait une entame catastrophique suite à un coup-franc mal repoussé, partie de billard dans la surface et le ballon qui revenait dans les pieds de l’attaquant adverse qui ajustait M.Leullier de près, le NBFC réagissait en reprenant le monopole du ballon et se montrant menaçant au fil des minutes avec quelques situations franches, notamment par M.Qassid & D.Jamelot, tout en restant à la merci des contres des locaux, pas maladroits dans l’utilisation du ballon. Le NBFC égalisait logiquement juste avant la mi-temps avec un débordement et un très bon centre de M.Sobhi pour D.Jamelot qui concluait de près du tibia, dans son style caractéristique de trappeur des surfaces.

 

Score de parité à la pause et les partenaires du capitaine Briantais étaient passablement énervés et frustrés de leur entame à la pause mais bien déterminés à l’emporter face à un bloc adverse bas.

 

Le début de la seconde mi-temps sera haché par les fautes avec beaucoup de temps morts pour un spectacle global peu réjouissant. Lancé dans le dos des défenseurs d’Ilet Forêt, Jamelot faisait parler sa vitesse en faussant compagnie à son adversaire et en servant, altruiste, son camarade M.Qassid qui concluait et donnait l’avantage au NBFC. On se dit à ce moment que le NBFC parviendra à converser cet avantage mais il n’en était rien ; le jeu toujours hâché, les locaux s’enhardissaient et la défense montrait des signes de fébrilité palpables et sur une perte de balle aux 25m, un coup-franc était sifflé, magnifiquement exécuté par le numéro 11 adverse en pleine lucarne et imparable. Le NBFC tentait de l’emporter mais brouillon ne parvenait pas à inquiéter le portier adverse et sur une dernière offensive M.Leullier était sanctionné d’une sortie illicite pour une faute à l’entrée de la surface, et ce même numéro 11 profitait une nouvelle fois de l’aubaine pour scorer et scellait par la même occasion la victoire de son équipe.

 

Scénario cruel pour le NBFC et deuxième défaite de la saison ; une prestation a oublier et un succès adverse loin d’être immérité tant le NBFC aura déjoué en deuxième période notamment. Réaction attendue dans 15 jours.

 

Equipe D

 

L'équipe D recevait la réserve de Dourdain avec une obligation de victoire suite à la défaite du week-end dernier.

 

Et c'est avec des joueurs concernés et une réelle envie de produire du beau football que l'équipe de Pouillou entamait le match. En menant rapidement 3-0 au score, le plus dure était fait. En deuxième mi-temps l'objectif était de ne pas prendre de but. C'était sans compter sur notre capitaine Coquelinho qui percuta de plein fouet un Gamin en pleine surface. Penalty.

 

Toujours avec la volonté de jouer au sol et la précision de nos attaquants le score grimpait jusqu'à 11-1.

 

A souligner la performance XXL de Goulven qui nous a régalé avec son jeu a la nantaise.

 

Une victoire d'équipe.

 

"Merci les copains."

 

Equipe E

 

Acigné 3 – NBFC 5

 

Journée de derby, les joueurs du NBFC sont chauds bouillants et prêts à en découdre. Suite à des blessures/absences on se retrouve à 10 et Remi est venu nous faire la touche bien qu’on soit à l’extérieur (merci à lui).

 

Début du match pas intense du côté du NBFC, l’infériorité numérique fait reculer les joueurs un peu plus bas, attendant la bonne occasion pour contre attaqué. Après 10 minutes de jeu la défense reste solide, le milieu de terrain également et quand l’équipe attaque en bloc on arrive à faire mal.

La fin de première mi-temps se passe sans trop de danger pour le NBFC faisant douter l’adversaire sur leur capacité à marquer.

 

Mi-temps : les joueurs soufflent, rigolent et ont conscience qu’ils ont possibilité de faire quelques chose de ce match. La reprise est compliquée, Acigné pousse à fond, essaie de nous mettre en danger d’entrée de jeu et n’aboutit pas. On se procure très peu d’occasion pendant le match, les seules occasions procurées ont été loupées (mention spéciale pour Alex). Les 10 dernières minutes étaient compliquées, Acigné effectue une barre transversale, les espaces se font de plus en plus présents côté du NBFC, la fatigue physique étant omniprésente.

 

Fin du match 0-0, un sentiment de victoire pour le NBFC, "on a tenu la baraque" !