Résumé du week-end du 3 mars

11 Mar 2019

Equipe A

 

L’équipe de Stéphane Lepaisant se déplaçait ce dimanche au stade Roger Legros pour y défier une équipe joueuse qu’est la réserve de la T.A de Rennes.


Les joueurs avaient sans doute encore l’esprit sur la piste de danse de la soirée du club, puisque les joueurs du NBFC se font cueillir d’entrée de jeu par les locaux qui se procurent en l’espace de 10 minutes 3 occasions franches. Parmi ces 3, deux sur contre-attaque et la plus franche qui verra briller le portier noyalais sur un face-à-face remporté contre le colosse 9 de la T.A. Les noyalo-brécéens peinent à ressortir les ballons de leur moitié de terrain lors des 20 premières minutes mais celles qui arrivent dans les pieds de Mathéo Poudi sont généralement bien exploitées puisque celui-ci amène du danger par ses dribbles et ses feintes, et c’est souvent par des fautes que les défenseurs stoppent la jeune pousse noyalaise. C’est sur un de ces coups francs que la première occasion se créé. Sur un centre parfaitement tiré, la balle déviée arrive au second poteau sur Younès qui accompagne la balle de la tête hors de portée du gardien et en lucarne. Le réalisme insolent des visiteurs fait exulter les coachs Steph-Vincent sur le bord du terrain. Le reste de la 1ère mi-temps sera un jeu de possession des locaux qui n’arriveront pas à se montrer dangereux.


Le début de deuxième mi-temps verra les rouges et bleus plus maîtres du ballon que dans le 1er acte et plus entreprenant. Les locaux laissent plus d’espaces dans leur dos et sur une contre-attaque express menée par Alexis St Alix Reverdy, il adresse une merveille de passe dans le bon tempo à Mathéo qui se présente en face à face avec le géant portier rennais qui stoppera le ballon piqué tentée par Poudi. Carbo, celui-ci laissera sa place à Flo Ti-Mal qui se montrera bien plus à son avantage que la 1ère période.
La T.A n’y arrive pas et il faut saluer le travail de l’arrière-garde noyalaise Charlou-Romain qui sont ce dimanche impassable, ils écœurent le n°9 rennais. Le milieu de terrain est également plus agressif sur le porteur et obtient une faute à 40mètres de buts. Alors que tout le monde s’attendait à un centre dans la surface, Romaric Fossé arme une frappe puissante dans la surface très mal jugée par le goal qui donne un coup de poing dans le vide et permet aux protégés du coach Lepaisant de mener 0-2. Les locaux n’ont plus le choix et se livrent à de multiples offensives pour réduire la marque. Mais les dieux du foot avaient choisi leur camp ce jour-là, puisque sur une dernière contre-attaque, Younés de l’angle de la surface 2 défenseurs avant de servir Flo qui, très altruiste, décale DRD encore mieux placé au point de pénalty qui frappe et voit son ballon dévié par le défenseur. Ce dernier trompera son goal qui se verra lober par la balle. A noter le très bon coaching de la paire noyalaise qui a su faire confiance à Ju qui leur avait dit : « Si vous me faites rentrer, je marque le but de la gagne ». Ce dernier peut cependant remercier la défense rennaise qui était totalement hors du coup sur le but. Mais un but est un but et le NBFC s’impose 3 à 0 sur la pelouse de la TA de Rennes.


Ce résultat leur permet de remonter au classement et de rattraper le peloton juste au-dessus qui se tient en 3 points.

 

Equipe B

 

Pour ce nouveau match à domicile, la réserve noyalo-breceenne recevait l’US Laille, situé en milieu de tableau et face auquel le NBFC était revenu avec le point du match nul à l’aller.

 

Avec une météo maussade et un vent fort contre les noyalais sur le premier acte, les coéquipiers d’A.Leverd encaissait un but suite à un coup de pied arrêté au quart d’heure de jeu ; les visiteurs, expérimentés, géraient leur avantage et les locaux peinaient à s’approcher du but adverse, hormis une frappe d’A.Leverd. Un premier acte frustrant pour le NBFC. A signaler l’intervention des pompiers suite à la blessure du latéral gauche Lailléen, on ne connaît pas la nature de celle-ci mais on lui souhaite un bon rétablissement.

 

La seconde période repartait avec un NBFC plus incisif, par l’intermédiaire notamment de C.Hudin, qui frappait de peu à côté de la cage du portier de Laillé, mais les visiteurs portaient l’estocade à 2-0 suite à une belle reprise du gauche de l’attaquant de pointe dans la surface, qui exécutait cliniquement B.Marquet. Le NBFC poussait pour revenir, avec deux coup-francs notamment aux abords de la surface mais non convertis.

 

Score final 0-2 et cinquième défaite consécutive pour la lanterne rouge. Prochain rendez-vous important dans 15 jours avec le court déplacement chez un autre mal-classé, le voisin domloupéen

 

Equipe C

 

Pour cette nouvelle journée de championnat de D3, les joueurs de coach Pacal se déplaçaient chez le voisin Liffréen avec l’intention de faire un bon résultat pour s’installer définitivement en haut du classement.


Sous un temps d’hiver, les deux équipes se jaugent en début de match. Souhaitant garder la maitrise du ballon et prendre rapidement l’emprise du match, le NBFC et Axel Besnier (enfin de retour à la compétition pour notre plus grand plaisir) multiplie les phases de construction en conservant la balle et enchainant plusieurs mouvements malgré le bloc bas de l’adverse. Après un énième ballon devant, la défense Liffréenne va se faire surprendre par l’ouverture du score de Lolo Collet après un vif pressing de l’ancien Momo Qassid. Malgré des duels de plus en plus durs, et parfois maladrois, le NBFC va se faire endormir et sur un ballon mal-négocié par le goleador Maxence, les locaux réussissent à revenir au score 1-1 et rentrer aux vestiaires sur ce score de parité.


Après 15 minutes à échanger sur les réajustements tactiques, le NBFC revient sur le terrain avec de meilleures intentions. Dès l’entame du second acte, Hugo et ses partenaires mettent le pied sur le ballon et reprennent rapidement les devants par l’intermédiaire de Momo après une chevauchée ravissante, clôturé par un piqué en lucarne tout plein de sérénité. Quelques minutes plus tard, les visiteurs vont définitivement prendre le large grâce à Nabil Guernigou après un très bel enchainement avec le remuant Momo. Un coaching à la Pacalito 100% payant puisqu’après avoir repositionné ses 4 joueurs offensifs Momo, Lolo et Guernigou puis Iannis c’est ce dernier qui ira également de son but et donner définitivement la victoire aux siens.


Par ce score de 4-1, le NBFC réalise une nouvelle performance à l’extérieur et assume ses ambitions d’aller embêter le leader et invaincu de Beauregard jusqu’au bout…

 

Equipe D

 

A noter un nul 3-3 contre Beauregard, équipe de haut de tableau. Pas de reporter pour décrire les prouesses techniques d'Antoine Bablée !

Please reload

Tous les posts

Bienvenue

September 30, 2015

1/1