Interview décalée : Clément Cherruet

14 Dec 2018

 

C'est au tour de la pépite de la Masia noyalaise, Clément Cherruetinho, de se présenter dans la salle de conférence de presse du club pour une interview "détente". Le transfuge de la TA Rennes cet été mais natif de Noyal et formé à l'école de foot noyalo-brécéenne (en baby-foot à priori, il y a quelques années donc)nous explique sa perception du ballon rond, son mode vie façon "oiseau de nuit" et son arrivée au club.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE FOOT AU NBFC

 

Peux-tu te présenter en quelques mots (nom, prénom, âge, poste, clubs précédents) Cherruet Clément André (mes parents adoraient André Manoukian, du coup j'ai hérité de son prénom), né le 6 avril 1998 (année sacrée) à Rennes, évoluant au poste de milieu de terrain, et passé par le NBFC (en débutant), le Stade Rennais, Cesson et la TA Rennes.

 

Pourquoi avoir signé ici ? Bien évidemment pour la 3ème mi-temps, mais aussi car le stade se trouve à 50m de chez moi, ce qui m’évite d’être en retard et qui me permet d'aller en trotinette au stade, avec mes tartines de Nutella préparées par Maman.

 

Comment s’est passé l’accueil ? Un peu trop bien je pense, j’ai très rapidement pris mes aises et commencer à chambrer les gars aux entraînements.

 

Un ou des joueurs qui t’ont marqué pendant l’entrainement ? Julien Durand, pour sa qualité de frappe et ses nombreux 3 points, ainsi que Thomas Lebouc pour son assiduité et sa rigueur à venir aux entraînements 2 fois par semaine.

 

La meilleure façon de fêter une victoire c’est comment, au local avec les copains ou avec Madame le dimanche soir, avec un 280 ? Étant donné que le coach me force à faire de nombreuses courses, assis au bar dans le local, devant un verre de coca à écouter les soirées de la veille de mes coéquipiers.

 

C’est quoi l'expression du moment dans le vestiaire ? « J’suis cuit en sauce!!!!! » et je doute fortement que cela change, ou alors une variante du même type.

 

Si tu avais la possibilité de recruter un joueur pro pour l’équipe tu irais chercher qui ? Emmanuel Macron ! Sa réelle passion pour le football et ses plats du pied sécurité font de lui un joueur clé, permettant l’équilibre dans un équipe.

 

Ta qualité première, dont tu es le plus fier ? Ma technique car je jongle mieux que je joue au foot ! Je suis plutôt un joueur de salon à vrai dire..

 

Un défaut dont tu voudrais te délester ? Être solide mentalement le samedi soir afin de résister à la tentation de sortir en boîte la nuit, et donc de mieux préparer mes matchs.

 

Peux-tu nous donner 3 bonnes raisons de signer au NBFC ? Le NBFC est un club très familial et très chaleureux, jouant à un très bon niveau régional, qui ne cesse de se développer et de grandir.

 

Clément fait ici admirer son jeu de tête en coupe de Bretagne face à l'Eskouadenn

 

LE FOOT EN GENERAL

 

Le football pour toi c’est quoi (en 3 mots) ? De l’art

 

Ton joueur préféré ? Marco Verratti, excellent milieu de terrain, très rassurant, avec une qualité de passe exceptionnelle. Il sait défendre, être agressif sur le porteur de balle et tacler proprement. De plus, il possède un sens inné vice, ce qui est un atout supplémentaire suivant le contexte du match.

 

Ton club de cœur que tu supporteras jusqu’à la fin de tes jours ? Barcelone, pour son fameux tiki taka qui me rend amoureux de ce sport. Ce qui explique mon retour à Noyal, que l'on surnomme "La Masia" dans le bassin rennais, pour la qualité du jeu déployé dans toutes les catégories.

 

T’es plus Yannick Cahuzac ou Florent Balmont ? Zinedine Zidane!! Rien de tel qu’un bon coup de boule en finale de Coupe du Monde après avoir pissé sur l’Italie en marquant une panenka.

 

Le joueur avec lequel tu as joué qui t’as le plus marqué ? Le malouin Nicolas Janvier, désormais pro au SRFC. Quand on était petit, à chaque engagement on lui donnait le ballon pour qu’il aille dribbler l’équipe adverse. Et 1 fois sur 3 il marquait.

 

Le meilleur et le pire souvenir de ta grande carrière de footballeur ? Le meilleur est la victoire du challenge Jean Leroy avec la section de Bréquigny à Clairefontaine, le jour de mon anniversaire. C’était fabuleux, le plus beau cadeau d’anniversaire de ma vie je pense. Je ne pourrai pas vous dire lequel était le pire, je ne retiens que le meilleur !

 

Un objectif pour la suite de ta carrière de joueur hors-pair ? Mettre plus de petits ponts afin de pouvoir encore plus chambrer, et prendre toujours autant de plaisir à jouer au foot.

 

 

Clément lors du match contre Redon (N3) en Coupe de France cette saison

 

LE RESTE