Résumé du week-end du 25 Novembre

28 Nov 2018

Équipe A

 

Pour le compte de la 7ème journée de championnat, le NBFC recevait Argentré du Plessis qui évoluait en R1 la saison passée.
Les toutes premières minutes sont bonnes pour les noyalo-brécéens, avec plusieurs ballons amenés dans la surface. Malheureusement, cette bonne entame va rapidement s’estomper et Argentré va clairement prendre le dessus. Ils profitent tout d’abord d’erreurs des locaux avec un face à face qui voit le numéro 9 adverse tirer à côté. Les courses des attaquants visiteurs font mal à l’arrière garde noyalaise. Sur une d’entre-elles, le joueur lancé dans la profondeur crochète Nico qui ne peut l’éviter. Le pénalty, indiscutable, est tiré à côté du montant gauche de Nico si bien que le score reste de parité. Ce ne sera hélas que partie remise. Quelques minutes plus tard, bien lancé, le joueur argentréen dribble le portier noyalais et finit dans le but vide. 1-0, la sentence est plus que logique. Ce sera d’ailleurs le score à la mi-temps où les joueurs de Stéphane peuvent s’estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec un seul but de retard tant la prestation a été médiocre. 

 

La deuxième mi-temps sera de meilleure facture. Dans le premier quart d’heure, Mathéo, rentré à la pause, élimine son vis-à-vis d’un crochet dans la surface mais sa frappe se dérobe du cadre. Les visiteurs se montrent dangereux sur un coup de pied arrêté avec un très bel arrêt de Nico à bout portant. Les argentréens reculent au fur et à mesure que le match avance. Le NBFC va alors être à deux doigts d’égaliser sur un centre en retrait en direction de Younès. Sa reprise est malheureusement loupée et la défense adverse se dégage.

 

Plus rien ne sera marqué dans ce match et les locaux concèdent une troisième défaite dans ce championnat de R2. 

 

Equipe B

 

A Bruz, le NBFC a subi. Dès le début de match, les bruzois imposaient un gros rythme, en mettant de l'impact. Parfois trop... Sur une récupération haute, ils finissaient par trouver la brèche et ouvrir le score. Cependant, constatant les stigmates sur le visage tuméfié d'Ivan Fossé, l'arbitre revenait à la faute commise qui avait permis aux blancs et grenat d'ouvrir le score et annulait leur but. Le public, les joueurs et le banc des hôtes criaient au scandale et posait réserve.

Ce fait de jeu a eu le mérite de réveiller les rouges et bleus qui sortaient doucement de leur torpeur et de leur camp par la même occasion. Bruz continuait à multiplier les assauts sur le but Noyalais touchant même le montant du but de B. Marquet. B. Berthevas répondait à la bergère en prenant le portier adverse de vitesse sur un long ballon dans le dos de la défense mais sa frappe au sol venait elle aussi mourir sur le poteau. C'est pourtant Noyal qui va profiter d'un temps fort pour ouvrir le score. Sur un cadrage débordement d'un F. Gallard qui retrouvait le temps d'une action ses jambes de 20 ans, A. Reverdy venait couper au premier poteau et glisser la gonfle au fond des filets. 1-0. Les bruzois revenait au score à quelques instants de la mi-temps. Sur un énième centre de l'intenable n°11 adverse, l'avant centre bruzois reprenait de la tête, plus haut que tout le monde.

 

Un peu abattu mais lucide sur le scénario, le NBFC revenait sur le terrain en seconde période, bien décidé à conserver le point du nul.

 

La seconde période voyait les visiteurs garer le bus dans leur moitié de terrain, pouvant compter un gardien en état de grâce et des défenseurs infatigables (ou presque). Même réduit à 10 pendant une partie du second acte, le FC Bruz restait maître des opérations mais sans parvenir à doubler la mise. Le temps s'égrainait et le NBFC pliait sans rompre. L'arbitre, chahuté par les spectateurs et les dirigeants bruzois, mettait un terme à la rencontre sur le score de parité de 1 à 1, ce qui faisait les affaires du roseau noyal-brécéen.

 

Equipe C

 

Retour au championnat pour le NBFC 3 ce week-end après l’élimination en coupe du Conseil Général la semaine dernière, les coéquipiers de D.Jamelot, privés de K.Thobie, malade, recevaient l’US Gosné 2, positionné en bas de classement avant la rencontre ; le début de match était poussif pour les ouailles de P.Durand, trop brouillons et peu inspirés dans leurs offensives et dans la circulation du ballon, mais qui dominaient de manière stérile une équipe adverse prudente et regroupée dans un premier acte assez terne ; les occasions étaient noyalaises mais sans réussite.

 

Le second acte allait être du même acabit ; avec une expulsion côté Gosné à la 65eme suite à un second carton jaune du numéro 8 ; les esprits s’échauffaient suite à un vrai-faux penalty qui sera finalement invalidé par l’arbitre. Les noyalais faisaient le siège du camp adverse de manière plus intense mais ne trouvaient toujours pas la faille à l’orée du dernier quart d’heure. La délivrance viendra finalement de M.Qassid servi à la limite du hors-jeu par I.Houizot qui ajustait le portier gosnéen de près. Soulagement pour l’équipe qui gérait la fin de match assez peu sereinement malgré sa supériorité numérique ( à 11 contre 10, puis 11 contre 9 suite à un geste d’antijeu du numéro 6 de Gosné sur M.Lebreton) avec notamment une belle frayeur sur une tête de N.Egea qui fracassait la barre de son propre gardien. Une prestation décevante mais l’essentiel est là et on ne retiendra que la victoire en ce dimanche.

 

Il faudra produire une toute autre prestation dimanche prochain sur la pelouse du leader invaincu Rennes Beauregard pour espérer l’emporter et par conséquent basculer en tête.

 

Equipe D

 

En ce week-end festif, un peu usant pour certains dû à une soirée « Dirigeants » bien arrosée, la D4 à Paillou n’a pas fait dans la demi-mesure… et pour cause les coéquipiers de Max Bougot sont aller marquer 17 buts sur la pelouse de La Bouexière !Oui, vous avez bien lu, 17 buts…

 

Avec une victoire 17-2 à l’extérieur, trêve de résumé pour l’occasion… Notez juste : les 8 buts du seul Merwan Sobhi, le quadruplé du jeunot PV, le doublé du Captain Schann (dont une tête sur corner oui oui) et les buts des bougons Trubert et Walla et enfin du pied droit de Caylerssauzé ! On pourra également citer dans la loupe : le placement houleux de la charnière Babblito-Gros Dyd (2 buts dans la musette), « les gardiens » du jour Paillard et Gambert, les déboulés saumons du vétéran Djé Saless et enfin, la presta de l’arbitre émoussé clôturant « officiellement » la feuille de match à 16-2… Une belle perf à confirmer la semaine prochaine avec la réception du solide 3ème du championnat Saint Armel !

 

Equipe E

 

NBFC 5 – Vald’Izé 3. En cette journée du 27/11/2018 nous avons fait la rencontre à Noyal sur le terrain herbe à côté du synthétique. L’avant match : La composition de l’équipe Quentin CHEVESTRIER (Coach et Gardien), Quentin GAUTIER, Clément PETIT, Pierre-Yves BLANC, Antonin CLEMOT, Alex OUANESAVADY, Alex BRAULT, Alexandre HENRIOT, Dylan RESTIF, Jonathan ALIX (Coach Adjoint et Capitaine), Nicolas TUAUX, Gwenole TOSTIVINT et Loïc MAHE. Jo la malice a réussi à nous dégoter une recrue de choix au dernier moment j’ai nommé Loïc MAHE. Début du match : Le NBFC démarre sur les chapeaux de roues, les joueurs sont entrés dans le match directement, se procurent beaucoup d’actions et ça paie rapidement sur une ouverture du score par Dylan RESTIF au bout de 10 minutes de jeux. L’équipe fait tournée le ballon, on prive les adversaires du ballon, avec un Nico TUAUX hyper en forme au milieu de terrain qui oriente le jeu (la Thaïlande vous donne des ailes), qui fait le choix de la profondeur sur Dylan RESTIF et ça paie à nouveau car c’est le doublé. Les actions s’enchainent côté Noyalais mais sans finir au fond des filets, double changement effectué par le capitaine au bout de 25-30 minutes de jeux. Entrée en jeux de notre vétéran star Loïc MAHE, acclamé comme il se doit par Nico « Allez Papi ». Ça va trop vite pour la défense adverse, Loïc hyper en forme galope à la même vitesse qu’Ousmane DEMBELE sur les longs ballons de Nico TUAUX, ça paie quelques minutes avant la fin de la mi-temps car il se retrouve en 1vs1 face au gardien, il élimine le gardien en feinte de frappe et crochet pour finir dans le but. Score de la mi-temps 3-0 pour Noyal. Mi-temps : Tous les joueurs restent sur le terrain tandis que les adversaires rentrent aux vestiaires. 2ème mi-temps : les 10 premières minutes sont intenses pour les Noyalais, les adversaires touchent peu le ballon mais juste après on se relâche un peu. Les adversaires profitent de leur possession de balle pour faire tourner le ballon, tenter des frappes, un joueur adverse au 20 mètre à l’occasion de frapper, sur un tacle de Jo ALIX pour arrêter la frappe au but l’arbitre estime qu’elle est stoppé par le bras et siffle Penalty (la VAR étant refusée en D4 l’arbitre n’a pas pu voir les images pour revenir sur sa décision). But transformé par l’adversaire. Score 3-1. But déclencheur d’une volonté de fer du mental des Noyalais voulant à tout prix marquer à nouveau, c’est encore par une action de Loïc DEMBELE qu’un nouveau but fût marqué. Comme si ça ne suffisait pas il s’offre même un triplé avant de sortir (45 minutes de jeux maxi et 3 buts). Il reste moins de 5 minutes avant la fin du match et un exploit inexpliqué se produit. Alex BRAULT qui a vendangé tous les matchs qu’il a joués avec nous, dans les rencontres précédentes il a loupé des buts tout fait, réussi à marquer son premier but sous les couleurs de Noyal et libère sa frustration par un rugissement digne de tarzan. Je remercie l’équipe pour ce match exceptionnel, un match qui s’est déroulé dans une superbe ambiance, les joueurs ont été exemplaires et en tant que gardien je n’ai pas beaucoup eu d’action à effectuer. Score Final 6-1 pour le NBFC.

Please reload

Tous les posts