Résumé du week-end du 30 Septembre

4 Oct 2018

Equipe A

 

Fort de sa victoire face à Servon, l’équipe fanion se présentait au quatrième tour de Coupe de France à Saint Germain en Coglès pour y défier le club de Saint Germain-Montours évoluant en D1. Face à un adversaire hiérarchiquement inférieur, l’objectif était clair : la qualification !

 

Comme on pouvait s’y attendre, le NBFC, étrennant sa tenue toute bleue de Coupe de France, prend possession du ballon et du camp adverse. Ju Durand, bien servi par Mathéo est tout proche d’ouvrir le score mais le gardien, sorti rapidement à sa rencontre dévie le ballon en corner. La possession est toujours à l’avantage des hommes de Stéphane Lepaisant mais les situations peinent malheureusement à se reproduire. Les quelques frappes lointaines n’inquiètent pas le portier et le manque de justesse technique à l’approche des buts adverses est préjudiciable, d’autant plus sur un terrain très sec et très dur. Peu à peu, les locaux sortent de leur camp si bien que la fin de première période est équilibrée. Aucune réelle occasion n’est à mentionner de part et d’autres et la mi-temps est sifflée sur ce score nul et vierge.

 

Le début de deuxième période voit les coéquipiers d’Alexis Réverdy, entré en jeu à la mi-temps, reprendre le contrôle du jeu. La domination est de plus en plus nette mais, à l’instar du premier acte il n’y a pas pléthore d’occasions. Seul Ju Durand, trouvé dans la surface, est repris in extremis avant de pouvoir armer sa frappe. Sur une contre-attaque, les locaux vont même être à deux doigts de trouver la faille. Trouvé dans la profondeur, le numéro 11 s’en va défier Nico Jousselin. Le portier noyalo-brécéen sort vainqueur de ce duel et évite le coup fatal. Les minutes avancent et le score reste toujours vierge. On entame les arrêts de jeu lorsqu’Erwan est trouvé côté droit. Le défenseur s’engage pour intervenir mais Erwan effectue le crochet. Le contact dans la surface est bien présent, l’arbitre indique le point de pénalty. Max Lairy s’élance et prend le gardien à contre-pied. Le NBFC trouve enfin l’ouverture ! Un coup franc offre l’opportunité aux pensionnaires de D1 de mettre le ballon dans la surface. Le ballon est dégagé et l’arbitre siffle la fin du match.

 

Un vrai match de coupe avec une équipe locale qui a vendu chèrement sa peau et une galerie présente sur le côté pour encourager ses joueurs. Mais le principal est là avec la présence au prochain tour !

 

Equipe B


La réserve du NBFC était opposée à Lécousse (D1) en Coupe Maxime-Portier ce dimanche et il n’aura pas fallu attendre longtemps avant de voir les Rojiazules à l’attaque puisque dès la 3ème minute Younès aurait pu se voir offrir un logique penalty suite à un duel avec le défenseur lécoussois mais malheureusement ce n’était pas l’avis de l’arbitre.

Le terrain difficile du jour forçait les deux équipes à l’adaptation et à la concentration et aurait pu punir les noyalo-bréceens sur une perte de balle plein axe lors d’une possession de balle qui envoyait l’équipe locale dans leur surface afin de jouer un corner qui ne donnera rien. Fausse alerte, le jeu fut vite repris en main par les visiteurs et plusieurs occasions franches s’en suivirent, mais ni les frappes de Fabien, de Franck et la triple occasion avec Meven ne tromperont le gardien adverse jusqu’à ce pétard lucarne droite de Franck Mazure, total régal qui libérait un peu plus le jeu des rouges.

Mis à part deux autres coups de pieds arrêtés et une frappe entrée de surface plein axe du but, Brieuc n’était pas inquiété.

 

La deuxième mi temps reprenait avec des lécoussois logiquement plus haut et agressifs pour aller chercher l’égalisation mais l’équipe de Zess et Louison avait décider de faire le jeu et de se créer d’autres occasions (notamment un centre fuyant devant le but des jaunes et noirs qui eurent la chance de voir Meven trop court, l’enlever à Najo qui arrivait lancé pour ouvrir son compteur but cette saison) mais sans être vraiment tueurs et butant sur des locaux résistants et de plus en plus poussifs qui se procuraient de beaux contres mais qui n’arrivaient pas dans la surface de Brieuc qui n’avait plus que les corners et ce coup franc bien frappé par le 4 lécoussois à gérer. C’est enfin sur une faute subie par l’intenable Meven à l’entrée, pour ne pas dire « dans » la surface, que Younès sur un superbe coup franc, clôturera les débats à la toute fin de match.

 

Première victoire en match officiel pour l'équipe B qui fait le plus grand bien. A confirmer désormais dès dimanche sur la pelouse de Laillé.

 

Equipe C

 

En ce dimanche de coupe, l’équipe C (D3) se déplaçait à Montreuil le gast (D2) pour le compte du 3ème tour de la coupe district.

 

Et ce match commence par des premières minutes très équilibrées. Montreuil va pourtant ouvrir le score, grâce à une percée côté gauche. Ouverture du score à laquelle vont répondre les Noyalais vêtus de maillots bleus, par l’intermédiaire d’Antoine Durand. 1-1, c’est le score à la mi temps, mais les coéquipiers de Mathieu Guernigou en voulaient plus, et c’est plein d’envie qu’ils retournaient sur le terrain !

 

Et cela porta ses fruits, car peu après le reprise, c’est Iannis (17 ans rappelons le ) qui venait inscrire le but du 2-1 et venait donner l’avantage au NBFC. Malheureusement la fin de match fut plus compliquée que prévu quand Montreuil venait égaliser, à cause d’une succession de mauvaises relances. 2-2 alors qu’il ne reste qu’une vingtaine de minutes à jouer. À 10 minutes de la fin, grâce à une action collective bien construite, c’est l’homme en forme de ce début de saison, Momo Qassid (auteur d’un quintuplé la semaine précédente en équipe D) qui venait délivrer les coéquipiers de JM Lautru (tout récemment papa). Victoire 3-2 des Noyalais qui rencontrerons au prochain tour l’équipe de Rennes mahoris au stade Paul Ricard

 

 

 

Equipe D

 

3ème et dernier match de poule de Canton’s (déjà qualifié pour le prochain tour) pour les coéquipiers du blessé Pistard (reconverti en coach adjoint et arbitre de touche de fortune pour l’occasion) avec la réception de Domloup à Brécé.

 

Début de match relativement fébrile pour les rouges et bleus, peut-être dû à la jeunesse des troupes, et qui attendront une petite alerte défensive pour se mettre en marche de bataille. Et c’est le coach Paillou lui-même qui va permettre au NBFC de prendre les devants sur une tête imparable à la suite d’un vrai caviar adressé par La Trube sur corner. Puis rien de plus à se mettre sous les dents jusqu’à la mi-temps malgré de beaux mouvements successifs de PV9 ainsi que les feu-folets Bryan et Clem très en jambes sous le soleil brécéen.

 

Malgré une équipe visiteuse étrangement très agacée, à la limite de l’excès, la deuxième mi-temps n’est que dans la continuité de la première. Maitrisant bien son sujet, le quatuor Morais-Schann-Nogues-Bablée ne donnera pas l’occasion au trentenaire Francao de se mettre en évidence. Il appréciera même de loin le break noyalais avec un bon enchainement du jeune Hugo. 2-0, ce sera le score final de cette rencontre.

 

C’est donc un 3ème cleen-sheet en autant de match pour la D4, de quoi donner de belles intentions pour le lancement de son championnat la semaine prochaine. Autre belle perf de la journée à citer : plus de 6 amendes distribuées avec seulement 12 joueurs, de quoi envisager de belles récoltes à la fin de l’année à cette allure…

 

Equipe E

 

Un début match timide pour l'équipe E de Noyal avec une équipe comportant beaucoup de nouveaux joueurs qui ne se connaissent pas. Au fur et à mesure de cette première mi temps l équipe commence à prendre ses marques, il aura fallu attendre environ 30 minutes pour avoir enfin la délivrance du premier but en faveur de Noyal. L explication du but vaut le détour, débordement de Alex (nouvelle recrue du NBFC) sur le côté gauche qui centre point de penalty repoussé par la défense de Nouvoitou, le ballon arrive dans les pieds d un certain Quentin POULNAIS (sur le champs pour ce match), il se met en position de frappe, une taupe vient de créer une taupinière sur le terrain qui dévie la balle de Quentin qui est écrasée et surprend leur gardien qui ne peut l arrêter. Sur la fin de première mi-temps faute de Noyal au 20-25m, leur numéro 8 prend le ballon, il effectue une frappe par dessus le mur, transversal rentrante, qui ne semble pas avoir été vu par l arbitre, le ballon était sorti du but mais assuré par un autre joueur qui l a met dans les filets. Mi-temps 1-1.

 

Les explications du capitaine Sébastien COQUELIN se font entendre dans le vestiaire, sur le placement de l équipe et sur comment on devait jouer face à Nouvoitou. Début de deuxième mi-temps compliqué car les 2 équipes se donnent physiquement et provoquent beaucoup d actions qui n aboutissent pas. Il aura fallu attendre une dizaine de minutes pour un appel dans l espace au niveau de 2 défenseurs sur un joueur tres rapide et technique qui s offre un but entre 1 contre 1 face au gardien. Noyal craque complètement physiquement sur la demi heure qui suit, les espaces entre la defense, le milieu se font plus grand, les actions s enchaînent de leur côté et il y aura une action de leur grand technicien en individuel qui dribblera 3 défenseurs avant de marquer (balle légèrement touché par Pierre mais non suffisante pour la sortir). Ça fait 3-1 pour Nouvoitou. Le manque de lucidité des joueurs, ainsi que la fatigue nous provoquent un penalty qui a été transformé.

 

Résultat final 4-1 pour Nouvoitou. Je n ai rien ajouter mise à part le but de Quentin POULNAIS qui était beau, l'histoire de la taupe était une boutade et on attend son pack de bières au prochain entraînement pour son ouverture du score au classement des buteurs.