Résumé des matchs du 09/09/18

11 Sep 2018

Equipe A

 

La 1ère journée de championnat voyait l’équipe A recevoir La Vitréenne.

 

Le début de match est clairement à l’avantage des noyalo brécéens. Cela se traduit par des occasions nettes lors des 20 premières minutes. C’est tout d’abord Max, bien servi par Julien Durand à l’angle des 6 mètres, qui frappe sur le gardien et lui permet d’effectuer le bel arrêt. Quelques minutes plus tard, sur un centre mal dégagé, le ballon revient sur Max au point de pénalty mais sa frappe trop molle est captée par le gardien. C’est ensuite le néo rouge et bleu Mathéo qui effectue une percée sur le côté gauche et se retrouve face au gardien. Sa frappe dans un angle fermé est à nouveau sortie par le gardien.
20 belles premières minutes non concrétisées qui vont se payer chères. Dans les instants suivants, suite à une récupération au milieu de terrain, le numéro 9 vitréeen est trouvé à la limite du hors-jeu et se présente face à Nicolas. Le nouveau gardien noyalais a beau toucher le ballon celui-ci s’en va au fond des filets. Le match s’équilibrait alors. A la demi-heure de jeu, une frappe lobée d’un milieu de terrain des visiteurs est bien sortie par Nicolas, avec l’aide de la barre. Une parade qui n’a malheureusement fait que retarder l’échéance puisque sur le corner qui suit, le numéro 9 est trouvé au premier poteau et ne se fait pas prier pour doubler la mise. La mi-temps est sifflée sur le score de 2 à 0.


A peine 5 minutes sont écoulées en seconde période lorsquesur un contre rapide, le numéro 6 visiteur est trouvé au second poteau. Sa frappe à bout portant ne laisse aucune chance au portier noyalais. Après ce troisième but, le rythme baissait. Les vitréens géraient leur avantage et se montraient bien en place, il était difficile pour les locaux de se créer des occasions. En toute fin de match, le NBFC allait tout de même parvenir à réduire la marque sur un coup franc venu de la gauche repris de la tête par Charles.


3-1 score final dans un match où l’efficacité aura été primordiale. Rendez-vous le week-end prochain au stade Paul Ricard pour la réception du voisin servonnais pour le 3ème tour de la Coupe de France.

 

Equipe B

 

Nouvelle saison pour la réserve du NBFC avec une première en ligue dans le championnat R3. Résultat d’un gros travail fourni l’année dernière par l’ensemble du groupe, le promu s’est bien préparé pour relever ce challenge avec des matchs compliqués qui auront lieu tous les week-ends. La 1ère journée de championnat offrait d’ailleurs une belle affiche avec un déplacement sur le terrain de Redon, dont l’ambition est de figurer parmi les premiers et dont leur équipe première évolue en N3.

 

L’entame de match était nettement à l’avantage des joueurs locaux, qui ne laissaient que très peu le ballon au rouges et bleus. Notre manque d’agressivité associée à l’aisance technique des joueurs de Redon donnait lieu à une mi-temps à sens unique car seuls les blancs et noirs se montraient dangereux sur les cages adverses. Le 1er but intervenait rapidement sur une action qui voyait son 10 s’y prendre à deux reprises avant d’envoyer une frappe extérieure dans la lucarne opposée et qui illustraient l’attentisme des joueurs du NBFC. Redon continuait à dérouler son plan de jeu et marquait un second but sur une frappe à l’entrée de la surface petit filet qui ne laissait malheureusement aucune chance au portier Brieuc. Enfin, la mi-temps s’achevait sur une action d’école qui voyait un centre fort entre le goal et les défenseurs repris au deuxième poteau par l’attaquant qui n’avait qu’à reprendre la balle du plat du pied comme Mbappe contre les Pays-Bas.

 

Cette première mi-temps permettait au groupe de prendre la température et de se rendre compte du niveau qui sépare la D1 et la R3, avec des équipes éclatantes comme l’équipe du jour. La supériorité de cette équipe sur le NBFC laissait peu de suspense quant à l’issue du résultat. Cependant, l’équipe devait montrer un sursaut d’orgueil et se montrer plus agressif et sur de son jeu.

 

Les premiers signes de révolte apparaissaient rapidement avec un pressing plus haut et plus proche de l’homme. Du côté de l’équipe de Redon, l’avantage de 3 buts laissait l’impression que le score était acquis pour eux et que baisser en rythme ne changerait en rien la physionomie du match. Mais rapidement, les noyalo-brécéens s’enhardissaient et marquaient à 2 reprises sur 2 coups de casque par le héros du jour Ben Rabet, qui récompensaient les efforts et la domination noyalaise dans cette deuxième mi-temps. Redon n’y arrivait plus et demeurait inoffensif tandis que les attaques du NBFC étaient tranchantes et à chaque fois dangereuses. Avec notamment dans un premier temps cette contre-attaque qui voyait Younes envoyer un caviar extérieur pied droit à Najo qui catapultait le ballon, hors de la surface, en plein sur le poteau des cages de Redon. Ou encore cette action magnifique où le ballon naviguait rapidement de droite à gauche pour finir sur une passe laser au second poteau où Lolo Collet envoyait un extérieur qui flirtait avec le poteau. La délivrance arrivait finalement dans le temps réglementaire à la suite d’un ballon mal repoussée par le portier de Redon qui tombait dans les pieds d’Alexis qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets.

 

Egalisation à 3-3 et l’arbitre sifflait la fin de la rencontre 2 minutes après. Premier match et quel match pour se lancer dans ce championnat, à l’allure d’un remake Liverpool-Milan AC en finale de LDC à Istanbul en 2005.

 

Equipe C

 

Pour l’ouverture du championnat de D3 intercommunal, les hommes ecde P.Durand recevaient leur voisin thoréfoléen, équipe 3 également. Renforcés par l’apport de plusieurs éléments de l’étage supérieur, le NBFC réalisait une entame tonitruante sur une pelouse parfaite qui favorisait le jeu à la noyalaise ; sur une frappe du minot I.Houizot, T.Lebouc, numéro 7 de fortune, suivait et ouvrait le score après avoir effacé le gardien. Puis celui-ci, centrait parfaitement pour le renard D.Jamelot, pour le break. S’en suivaient ensuite 3 buts avant la demi-heure de jeu ; 5-0 et une domination totale des coéquipiers de K.Thobie.

 

Les noyalo-brécéens pêchaient ensuite logiquement par excès de facilité dans le jeu et sur un ballon aérien dans la surface noyalaise et une mauvaise appréciation de la défense noyalaise, J.Provost était sanctionné d’une main par l’arbitre italien D.Lipparini. Le numéro 10 thoréfoléen transformait la sentence en deux-temps et malgré un bel arrêt de F.Sourdin, auteur d’une prestation sérieuse ce dimanche.

 

Le NBFC réagissait timidement et parvenait à inscrire un 6ème but avant la pause.

 

La mi-temps était donc sifflée sur ce score de 6-1.

 

Le second acte était quelconque avec des locaux brouillons dans le jeu et poussifs malgré un avantage certain, et des visiteurs limités malgré une envie certaine.<