Résumé du week-end du 04 Février

8 Feb 2018

Equipe A

 

Reprise tardive en cette nouvelle année et c’est par un match assez compliqué à jouer que le NBFC reprenait le championnat. En effet, le déplacement à la TA de Rennes, où il est très difficile de glaner des points, était un bon test pour voir si les hommes de Stéphane Lepaisant étaient prêts pour cette deuxième partie de saison.

 

Et c’est sur le synthétique de Roger Salengro que les rouges et bleus attaquaient le match, très déterminés et se créant rapidement les premières occasions. Une première frappe écrasée d’Alan suite à un super débordement de Max Lairy, puis cette fois-ci Maxime qui recevait le ballon, esseulé de tout marquage dans les 16mètres de la défense rennaise et qui armait une frappe croisée qui fuyait les cages adverses. Le NBFC, contrairement au match contre Argentré du Plessis, se montrait beaucoup plus agressif et remportait la plupart de ses duels, à l’image de Romain Savatte qui ne laissait rien aux attaquants adverses. Les rennais n’y arrivaient pas à l’image de nombreux ballons perdus sur des ballons en profondeur parfaitement gérés par la défense noyalaise. Malgré des possessions de balles intéressantes, aucune action franche ne se dessinait jusqu’au corner tapé par Waner qui tapait la transversale, tout proche de battre le portier rennais.

 

C’est finalement sur un score de parité que se séparait les 2 équipes à la mi-temps. A noter pour les changements à la pause de Waner pour l’entrée de Reverdy et la première sous les couleurs de l’équipe fanion de Fabien Bourdon à la place de Kévin Mahé, touché à l’adducteur.

 

Et c’est sur un rythme assez élevé que repartent les noirs et blancs qui laissent très peu la balle aux visiteurs qui se contentent de gérer le temps faible les 30 minutes qui ont suivi le coup de sifflet de l’arbitre central. L’occasion de voir que les noyalo-brécéens ont été sérieux dans leur préparation avec des efforts répétées pour tous et une bonne résistance à la domination territoriale des joueurs locaux. Cette domination se concrétisait par la plus belle action du match qui voyait l’attaquant filer droit vers les cages de Pierre Marchand et allait le défier mais c’était sans compter sur le retour tonitruant de Reverdy qui gênait le joueur et lui empêchait d’armer une frappe susceptible de gêner Pedro. A noter également une tête croisée sur corner qui flirtait avec la lucarne.

 

Les débats s’équilibraient en fin de match et les courses en profondeurs de Gallardo et Bzzzz (Fabien Bourdon), pour son baptême en R2, faisaient mal à la défense rennaise. Fabien tentait sa chance à 2 reprises en vain. L’arbitre annonçait 3 minutes de temps additionnel et la plus grosse action du match intervenait à la 90+2’.

 

A l’issue de 2 contres favorables, Bzzzz s’échappait du marquage des défenseurs et filait droit au but pour faire le face-à-face décisif avec le gardien, mais le manque de lucidité l’empêchait de cadrer sa frappe et de sentir Flo qui se démarquait pour proposer une solution qui aurait été irrémédiable pour la TA.

 

Pas de vainqueur dans ce match et le sentiment d’avoir pris un bon point à l’extérieur pour les hommes du coach Lepaisant !

 

Equipe B

 

Reprise du championnat ce week-end pour la réserve du NBFC et de la poule retour : l'équipe de S.Guilleux accueillait la lanterne rouge dans un choc des extrêmes à priori déséquilibré, l'Olympique Saint-Aubinois, qui n'a pas remporté le moindre match depuis le début de saison, et qui compte dans ses rangs deux ex du NBFC : Ma.Guernigou, transféré au mercato hivernal et C.Chevallier.

 

Les noyalo-brécéens réalisaient 10 bonne spremières minutes et se créait plusieurs situations devant le but, ayant le monopole du ballon. Mais les coéquipiers du capitaine A.Chevrette étaient nerveux et les décisions aléatoires de l'arbitre faisaient quelque peu déjouer les locaux, au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient, qui ne se créaient plus d'occasions après la 25ème minute de jeu. Ce qui profitait aux visiteurs qui s'enhardissaient quelque peu mais ne se montraient pas dangereux.

 

Score nul et vierge à la pause donc, à l'issue d'une première période assez terne et pauvre techniquement.

 

Et le NBFC allait idéalement débuter le second acte : sur un coup-franc aux 30 mètres, A Durand devançait le portier Abrias et mettait son pied en opposition pour ouvrir le score. On pensait que ce but allait libérer les locaux et plus globalement les 22 acteurs mais ce n'était pas vraiment le cas. Les visiteurs tentaient d'égaliser et étaient tout proche d'y arriver sur un corner rentrant, mais K.Thobie sortait le ballon sur sa ligne. Puis une reprise d'un joueur adverse frôlait le montant droit de F.Sourdin sur un nouveau corner, mais les Noyalais finissaient par s'imposer à l'issue d'un match poussif à l'issue duquel on en retiendra que la victoire.

 

Equipe C

 

Pour l'équipe C de Pascal Durand, c'était jour de derby, chez le voisin Châteaugiron. 

 

Et c'est à un match tendu que vont participer les 2 équipes, avec une envie de gagner déconcertante. Et comme disait si bien D.HUDIN dans le vestiaire : "Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne !!" 

 

Et c'est avec détermination que les rouges et bleus entamèrent ce derby, sur un terrain synthétique et par un froid glacial. Et la domination des Noyalais se voyait dès le début du match avec une possession à leur actif, et une circulation fluide du ballon. L'attaque de feu du NBFC n'a pas mit longtemps à se mettre en oeuvre. Le premier but arriva d'un centre de R.QUENET et d'une tête lumineuse de D.HIVERT qui finissait sa course au ras du poteau et qui ouvrait le score pour le NBFC. 1-0. Et jusqu'à la mi-temps, c'est un match équilibré que nous on offerts les deux équipes. Au retour des vestiaires, c'est bien l'US châteaugiron qui se met en avant, avec un coup franc dangereux à l'entrée de la surface Noyalaise qui finissait sa course en lucarne, côté ouvert. 1-1. 

Tous les espoirs des rouges et bleus vont alors se tourner vers l'attaque et c'est M.SOBHI qui d'une frappe en dehors de la surface, vint crucifier le gardien adverse à seulement 5 minutes de la fin du temps réglementaire. 2-1 pour les coéquipers de D.JAMELOT. 

 

Encore une victoire pour les hommes de l'équipe C qui restent premiers au classement de D3.

 

Equipe D

 

Après une première partie de saison réussie avec une deuxième place, premier match de ce nouveau championnat de D4 pour les hommes de la doublette Paillou/Goul ! Et pour relancer les troupes vers de nouveaux objectifs, rien de mieux qu'un derby face aux voisins Servonnais ! Arbitré par le Rémi national du club, les Noyalais commencent poussivement leur match avec un nombre incalculable de ballons perdus et de déchets techniques. Impulsé par un Nico Tuaux, en position de meneur de jeu, les rouges/bleus se reprennent et rééquilibrent le rapport de force avec de beaux mouvements de jeu et plus d'impact physique. Les coéquipiers d'E.Hervé prennent les devants à la demie-heure de jeu par l'intermédiaire de leur très remuant numéro 9, Chakir ! Sylvain Morel imite son coéquipier quelques minutes plus tard en reprenant sereinement un centre du plat du pied. Logiquement, les Rojiazules terminent la première période sur le score de 2-0.

 

Les Servonnais reviennent avec plus d'engagement en deuxième mi-temps mais ne parviennent pas à inquiéter la charnière centrale, Colas/Gros Dyd, bien en place. Les Noyalais font le dos rond pendant un léger temps faible mais se font surprendre à la 60ème minute, par l'intermédiaire du numéro 7 jaune et noir. Plus que litigieux pour une position de hors-jeu " évidente " mais non relevée par l'arbitre de touche, les esprits s'échauffent légèrement après le but et laissent alors penser que le vent va tourner pour les locaux mais rien de tout ça ne se produira finalement.

Avec un milieu de terrain, Paillou/Tuaux/Schann serein, les rouges et bleus repartent de l'avant. Initié sur le côté gauche, Babeul - Hauchecorne, le troisième but CSC Servon viendra définitivement tuer le match pour les visiteurs. Le NBFC se permet même de louper un immanquable par l'intermédiaire d'Alexis. Faisant bien tourner le ballon en fin de match grâce à l'apport physique et technique de Félipéééé, les locaux viennent clôturer définitivement le match sur un quatrième but de La Trube " bien en jambes et bien frais " ce dimanche ! C'est sur un score de 4 buts à 1 que le premier derby de l'année se termine pour les coéquipiers du gardien du jour Goulven. De quoi bien lancer l'année ! A noter les grosses perfs du jour pour la charnière centrale : N.Colas (20 ans) qui sort sur crampes au bout de 70 minutes de jeu et Dydou qui vomit tout bennais à la fin du match (usé de la veille) !

 

Merci à nos différents reporters sur le terrains bretiliens pour ces résumés de qualité comme d'habitude ! Rendez-vous la semaine prochaine !