Résumé du week-end du 17 décembre

21 Dec 2017

 

 

Equipe A

 

Dernière journée avant la trêve hivernale et les fêtes de Noël et quoi de mieux pour boucler en beauté cette première partie de championnat ? Recevoir le voisin servonnais pour un bouillant derby de la Vilaine ! Ce match, tant attendu par les joueurs, a souvent été le théâtre de duel âpres sans pour autant qu’un vainqueur ne se détache des 2 équipes. Celles-ci se suivent désormais depuis plusieurs années et se trouvaient avant cette journée tous les 2 très proches au classement avec un léger avantage au rouges et bleus qui avaient 1 point d’avance.

 

Nous pouvions ressentir le sérieux et la concentration de la part des joueurs mais également l’engouement des spectateurs qui étaient présents en nombre dans les tribunes et où ils pouvaient se réchauffer avec le vin chaud préparé par les bénévoles du NBFC.

 

Et il ne fallait pas être en retard pour ce début de match au stade Paul Ricard. A peine le temps de s’installer que la première situation chaude en faveur des noyalais se profilait. Suite à un centre tendu d’Alan repoussé par la défense des jaunes et noirs en corner, c’est sur un mauvais ballon dégagé dans la surface que Romain Savatte surgissait et reprenait de façon peu académique le ballon d’une volée qui prenait à contrepied le portier servonais. 2 minutes de jouées et déjà 1-0 pour les joueurs locaux.

Le match démarrait sur les chapeaux de roues mais Servon reprenait ses esprits et son système en 3-5-2 semblait gêné les rojiazules qui laissait des espaces entre les lignes et permettait une circulation du ballon côté Servon assez propre. Conjugué à la bonne maîtrise du ballon des milieux de terrain et la vitesse de ces ailiers, la menace planait sur les buts gardés par Pedro Mercado. Cependant, c’était bien Noyal sur des attaques rapides qui mettaient le plus de dangers. Et sur un une-deux parfaitement orchestré par Maxime Lairy, celui-ci faisait la passe en retrait pour Lala qui reprenait le ballon en une mais c’était trop peu puissant pour inquiéter le gardien qui retournait la balle. Et comme le coach noyalais l‘avait mentionné dans son discours d’avant match, il fallait que les joueurs suivent les actions et qu’un joueur soit toujours présent au deuxième poteau pour fermer les actions et c’est ce que faisait Kévin qui avait bien appris sa leçon. Il tentait sa chance mais le gardien sauvait une nouvelle fois les meubles pour son équipe.

 

Le match nous offrait un duel d’une grande intensité et des occasions de chaque côté. C’était du 50-50 et nous rentrions dans le temps additionnel. Ballon au point de corner pour Servon dans leur camp et en deux passes, les servonais avaient éliminé la moitié de l’équipe noyalaise et se projetaient en nombre sur les cages noyalaises. Menés par leur jeune et vif milieu de terrain, celui-c sur le côté un collègue qui centrait au point de pénalty. A la retombée, une tête servonnaise qui envoyait le ballon aller tranquillement terminer sa course dans la lucarne sans que Pierre ne puisse intervenir. 1-1 et coup de sifflet de l’arbitre pour signaler la mi-temps.

 

Nous avions eu le droit à un but pour entamer le premier acte et un pour le ficeler.

Deuxième mi-temps et toujours un duel équilibré entre 2 équipes qui se connaissent parfaitement bien.

 

Les occasions étaient partagées avec dans un premier temps une action qui voyaient Maxime lancé dans la surface sans pour autant qu’il n’arrive à se défaire de son marquage et propulser une frappe qui aurait fait du bien au peuple rouge et bleu. Et dans un deuxième temps une action servonnaise qui mettait en évidence les qualités du gardien qui se couchait parfaitement sur une frappe au ras du poteau.

 

Et c’était au tour de notre Charles Taxi à 25 mètres des cages d’envoyer une frappe surpuissante de sa patte gauche en direction de la lucarne. Cependant, le gardien s’employait et déviait le ballon in extremis en corner.

Une autre action voyait suite à un corner noyalais le ballon passer devant tous les joueurs devants la ligne sans qu’aucun joueur ne puisse dévier le ballon au fond.

 

Chacune des 2 équipes avaient leur temps fort et aucune ne voulaient céder devant les assauts adverses.  Et suite à des dernières tentatives manquées de part et d’autre, c’est sur un score nul et vierge que les 2 voisins de la Vilaine se séparaient.

 

Pas d’impact sur le classement et cette trêve va permettre aux joueurs de bien récupérer pour revenir plus fort. Retour à l’entrainement le 4 janvier pour dépenser les surplus des fêtes !

 

Equipe B : 

 

match contre Argentré-du-Plessis B reporté à Janvier

 

Équipe C : 

 

Pour ce dernier match de l'année civile 2017, l'équipe C du NBFC qui est leader de son championnat de D3, recevait Esse le Theil, équipe 1 de milieu de tableau. 

 

Et c'est un début de match laborieux de la part des joueurs de Pascal Durand, avec beaucoup de déchet technique de la part des 22 protagonistes présents sur le terrain. Après 20 minutes de jeu, et un niveau de football redevenu correct, c'est grâce à Maxime Bougot que la délivrance vint. Sur une belle passe de L.Briantais, Maxime tente sa chance aux 25 mètres, et loge sa frappe sous la barre du gardien, 1-0 pour les rouges et bleus. Et comme chaque dimanche, une fois que le premier but est marqué, l'équipe noyalaise se lâche et arrive très bien à construire son jeu. Et grâce à Momo puis C.Chagot, les Noyalais parviennent à atteindre la mi-temps avec un score de 3 buts à 0. 

 

Mais au retour des vestiaires, les coéquipiers de Nicolas Egéa étaient méconnaissables et encaissèrent deux buts dans cette mi-temps tendue. Score final 3-2 pour les rouges et bleus, et malgré une bonne deuxième mi-temps de l'adversaire nos noyalais ont sû tenir bon et ramener encore une victoire, la 8ème victoire en 10 rencontres ce qui fait de cette équipe le champion d'automne de son groupe I de Division 3.

 

Bravo aux joueurs et RDV l'année prochaine pour on l'espère la même partie de saison ! 

 

Equipe D : 

 

L'équipe D avait rendez vous avec l'équipe C de Servon sur le magnifique terrain stabilisé des jaunes et noirs. Le match s'annonçait tendu car la 1ere place était en jeu. C'est donc déterminé et gonflé à bloc que le NBFC rate son début de match en encaissant un but à la 15eme min. C'est peut-être perturbé mentalement par la perte du brassard que la Trub' sort à la 25eme min laissant sa place à Sylvain Morel qui ira égaliser quelques minutes plus tard à la suite d'un cafouillage. Mais le NBFC va retomber dans ses travers et encaisser un second but juste avant la mi temps et manque de peu de s'en prendre un 3eme mais Quentin Poulnais veille et sauve les siens.


En seconde période le NBFC, encouragé par Antoine Bablée (le seul supporter à avoir fait le déplacement) essaie de pousser et c'est alors qu'à la 70eme minute l'arbitre local tue le match en sifflant un penalty imaginaire pour Servon, transformé pour le 3-1. S'en suivra une fin de match tendue, ou les noyalo-brécéens se montreront nerveux, à l'image de François "Cahu" Vallée, et encaisseront un 4eme but qui signera la fin du match.