Résumé du week-end du 19 Novembre

23 Nov 2017

Equipe A :

 


L’équipe A recevait Le Rheu pour le compte de la septième journée de championnat, un adversaire qui se situait à deux points de notre équipe fanion avant le début de la rencontre. Le début de rencontre est terne de part et d’autre. Au quart d’heure de jeu, Antoine s’infiltre dans la surface, dribble le défenseur adverse et se fait stoppé de façon illicite. L’arbitre indique le point de pénalty. C'est Max qui le transforme et donne l’avantage au NBFC. Un avantage qui va s’avérer de courte durée puisque cinq minutes plus tard, suite à un accrochage peu évident sur corner, l’arbitre siffle à nouveau un penalty, pour les visiteurs cette fois. Pierre, en général à l’aise sur cet exercice, repousse la tentative adverse, malheureusement dans les pieds du tireur qui catapulte le ballon au fond des filets pour égaliser. L’unique opportunité de la fin de première période sera à l’actif des rouges et bleus. Suite à un coup franc, Kévin se retrouve en bonne position dans la surface mais n’arrive pas à trouver un angle de tir.

 

Peu d’opportunités également en seconde période, le match se joue essentiellement au milieu de terrain et les deux équipes ont du mal à enchaîner des séquences de jeu. Chaque équipe va néanmoins se procurer quelques situations. Pour le NBFC, c’est Benoit Rabet qui place une tête bien sortie par le gardien. Antoine et Germain auront tour à tour le ballon dans la surface, sans toutefois trouver la faille. Du côté du Rheu, une frappe contrée par Romain dans la surface est bien stoppée par Pierre. En fin de match, ils ont bien failli empocher la mise suite à un joli numéro d’un milieu de terrain dont la frappe lobée et légèrement détournée par Pierre finit sur l’équerre.

 

Le score final de 1-1 est plutôt logique sur l’ensemble de la rencontre.

 

Prochain match le weekend prochain sur le terrain de Bréquigny pour y défier leur équipe B.

 

 

Equipe B :

 

Second déplacement consécutif pour la réserve noyalo-brécéenne, sur le terrain de l'ASPTT Rennes, autre mal-classé dans ce championnat.

Sur le terrain synthétique des Gayeulles, les joueurs de S.Guilleux mettaient quelques minutes avant de rentrer dans leur match, puis prenaient au fur et à mesure l'ascendant sur leur adversaire du jour, mais ce sont les locaux qui se montraient les plus dangereux, avec une frappe repoussée par le poteau suite à une une contre-attaque, puis une autre occasion dangereuse quelques minutes plus tard. Les noyalais, se créant plusieurs opportunités également durant ce premier acte, mais non converties par manque d'efficacité, maladresse dans les derniers mètres, un mal récurrent depuis le début de saison. 

 

La pause était atteinte sur un score nul et vierge. 

 

A la reprise, la physionomie du match restait la même, avec des noyalais dominateurs mais sans être tranchants offensivement et des locaux qui procèdent le plus souvent par contre. C'est Me. Guernigou qui débloque la situation à l'heure de jeu suite à un bon centre de Y.Guelilia, reprit parfaitement du plat du pied par le numéro 10 du NBFC. Un but qui va libérer les visiteurs puisque A.Houillot, pour son grand retour à la compétition et auteur d'un match plein, aggravera la marque suite à un bel enchaînement brésilien dans la surface, conclu de près. Les joueurs noyalo-brécéens géraient tranquillement son avantage à l'orée de la fin de match, et D.Walbrecque "le chat" gratifiait les spectateurs du parc des Gayeulles d'une magnifique claquette sous la barre. C'est finalement F.Defin qui inscrira le dernier et troisième but sur une frappe terrible aux 20 mètres sur laquelle le gardien adverse n'est pas exempt de tout reproche. 

 

Un troisième victoire consécutive donc pour les partenaires du capitaine J.Durand qui confortent ainsi leur place sur le podium. Une bonne opération avant d'affronter prochainement les équipes du haut tableau. On en saura plus dans un mois à l'issue de ces confrontations sur les ambitions que peut avoir cette équipe dans ce championnat ouvert...

 

Equipe C :

 

Concernant l'équipe C, les hommes de Pascal Durand recevaient Amanlis, 10ème sur 12 au classement de District 3. 

Et c'est sur terrain synthétique que les rouges et bleus donnaient l'engagement. La première mi-temps est dominée par les coéquipiers du capitaine Sébastien Coquelin avec un premier but rapide de la part de Clément Chagot, qui va en quelque sorte libérer le match, avec un second but qui suivra de la part de Momo, qui viendra crucifier le gardien adverse. 2-0, c'est le score à la mi-temps.

 

Et nous allons avoir affaire à une seconde période très mouvementée en 2 temps. Premièrement, avec un but d'Amanlis, sur une érreur d'inatention de la part du portier Noyalais François Sourdin (J'AIIIIIIIIIIIIII... pas!), alors qu'il n'avais pas eu grand chose à faire depuis le début du match. Après cette égalisation dès le début de la seconde période, c'est 20 minutes tendues auxquelles vont avoir droit les quelques supporters présents. Beaucoup de fautes, pas beaucoup de jeu et de passes réussies et quelques actions dangereuses des deux côtés. Les Rouges et bleus se font peur mais parviennent à déverrouiller leur fin de match en marquant un but par l'intermédiaire de Christopher Hudin. Ce but délivrait littéralement les Noyalais qui allaient alors enchaîner les buts jusqu'à la fin du match. Premièrement par Merwan, puis Clément Chagot pour la seconde fois du match. 

 

Mention spéciale à Najib Lefeuvre qui marqua lui aussi, son but, et après une célébration des plus sobres, il nous confia au fil d'un local plutôt calme, que cela faisait 10 ans qu'il n'avait pas marqué et qu'il était le plus heureux des hommes ! Bravo à lui ! 

 

Victoire 6-1 pour le NBFC 3 qui monte à la première place du classement avec un match de retard sur son dauphin Rennes Espérance qui compte lui un match d'avance. 


Equipe D :

 

notre reporter habituel n'a pu nous transmettre dans les temps, avant la fermeture de la ligne éditoriale, son résumé, pour des raisons indépendantes de sa volonté. 

 

Nous nous excusons conjointement auprès de nos fidèles lecteurs pour la gêne occasionnée et nous mettrons tout en oeuvre pour satisfaire nos abonnés la semaine prochaine.