L'interview décalée ... d'Antoine Bablée

9 Nov 2017

 


Après plusieurs mois d'absence, notamment dû à la trêve estivale, l'interview décalée est de retour pour cette nouvelle saison footballistique et le premier à se livrer est le petit Antoine Bablée, qui a reprit une licence cette saison (avec plusieurs de ses comparses) après une saison d'absence (pour raisons professionnelles officiellement, la réalité srait en réalité tout autre, puisque selon nos sources, il serait parti en Thailande monnayer son talent footballistique...). 

 

Régalez-vous avec ce condensé d'anecdotes signé Babel' (le cousin éloigné de Ryan, pour ceux qui ont la réf') :

 

 LE FOOT AU NBFC

 

Peux-tu te présenter en quelques mots (nom, prénom, âge, poste, depuis combien de temps dans le club) ? Antoine BABLEE, 22 ans dont 15 sabbatiques à satisfaire coachs et éducateurs. Arrière latéral, une chose est sure mon bon pied n’est pas le gauche mais je ne crois pas que ce soit le droit non plus.

 

Ton surnom dans le club ? Babeul au club comme dans la vie de tous les jours avec mes srabs.

 

Le  joueur que tu adores chambrer ? Ça a toujours été Dylan Nogues mais encore plus cette année où il nous gratifie d’un début de saison de très haut niveau. Absence pour cause d’installation de futs à la braderie, coup de gueule sur les réseaux sociaux faisant suite à sa non-convocation. Il revient; fait un match et se blesse aussitôt : SUPERBE !

 

Le joueur qui a la technique la plus proche du néant ? Au risque de vous surprendre je dirais Bixente « Thiagro Motta » Labbe. C’est un avis absolument pas objectif seulement le résultat d’une rancune car je n’ai toujours pas digérer le but qu’il m’a volé en début de saison en prétendant qu’il m’avait pris pour un adversaire.

 

& le régaleur ? Je mettrais bien à l’honneur PV Houdusse  pour tous les petits ponts qu’il a pu me passer en jeune. J’espère rejouer à ses côtés prochainement sur les terrains, des bruits de vestiaires faisant écho d’une signature prochaine.

 

Le joueur qui te fait rêver au NBFC ? Sans hésiter Max Lairy pour son parcours et son leadership qui me prouve qu’un début de calvitie n’est pas une fin en soi.

 

Ton meilleur souvenir ici ? Je ne sais pas  vraiment si c’est un bon souvenir mais en y repensant l’anecdote est assez marrante. Déplacement à La Bouexière en U13 je crois. On s’impose 21-0 et heureusement on m’avait laissé tirer le penalty pour marquer le 17eme ou 18eme car j’étais le seul milieu ou attaquant à ne pas avoir encore scoré. Ce score ne laissait pas présager la triste nouvelle suivante Filipe « Luisao » Morais sort du match très insatisfait de ne pas avoir inscrit son nom au rang des buteurs ce qui précipitera son interruption de carrière. Un événement difficile à encaisser pour l’ensemble du vestiaire.

 

L’hymne du club, pour toi ça serait quoi ? MMM de Naza parce qu’il faut toujours mouiller le maillot et mailler !

 

Le joueur qui a le moins de dégaine en arrivant le dimanche?  J’aurais aimé vous parlez de Nico Le Lan mais il a déjà été mentionné par mon ami Clément Gougeon pour son marcel, sa chaîne et jogging atroce. J’en reviendrai alors à Dylan Nogues qui arrivait souvent jadis avec 15 minutes de retard, le peignoir à peine enlevé, la roulebac dans une main le sandwich fait par madame dans l’autre.

 

La meilleure façon de fêter une victoire c’est comment, au local avec les copains ou avec Madame le dimanche soir, avec un 280 ? Un bon 280 avec mes colocs, je les salue d’ailleurs puisqu’ils ne sont pas très foot et acceptent toujours de se poser devant le CFC délaissant Harry Roselmack et 7 à 8 dont ils sont plus adeptes.

 

C’est quoi l'expression du moment dans le vestiaire ? J’avoue que je suis un peu perdu avec la richesse du vocabulaire de mes coéquipiers. Mais je crois que le « C’est combien ça ? » suivi majoritairement du « 10 balles » fait toujours fureur.

 

Si tu avais la possibilité de recruter un joueur pro pour l’équipe tu irais chercher qui ? J’irais certainement chercher Luis Suarez pour faire briller les yeux du fils du prez qui rêve de partager quelques minutes avec lui sur un terrain (il faudra pour cela attendre une signature de ce diable de Luis au PSG pour espérer une rencontre en CDF...)

 

Ta qualité première, dont tu es le plus fier ?  Je me rangerai à l’avis de mes coéquipiers qui saluent et recommandent ma qualité d’ « agressivité » sur la nouvelle application "hype" du moment Tonsser.

 

Un défaut dont tu voudrais te délester ? Cette mauvaise coordination générale qui m’empêche de faire 2 touches correctes d’affilée.

 

Peux-tu nous donner 3 bonnes raisons de signer au NBFC ? Le projet sportif, les installations et la priorité donnée à l’humain.

 

Un objectif pour la suite de ta carrière de joueur hors-pair ? Faire que je sois une vignette rare (voire carte or) dans le futur album de type "Panini" du club à venir, que toute la jeunesse du canton s’arrachera dans la cour de récré, j'en appelle donc au chef de projet Thomas CHAIGNON pour qu'il satisfasse ma requête.

 (Babel', premier sur la gauche, qui exhibe le numéro sur son short, avec ses coéquipiers)

 

 

 

LE FOOT EN GÉNÉRAL

 

Le football pour toi c’est quoi (en 3 mots) ? Plaisir Copains Passion !

 

Ton joueur préféré ? Franck Lampard depuis toujours, il sait tout faire, sans être attaquant il est le plus grand buteur de l’histoire de Chelsea, admiration absolue !

 

Ton club de cœur que tu supporteras jusqu’à la fin de tes jours ? L’AS Chantepie ! Depuis que j’ai revêtu cette tunique jaune il y a quelques semaines je n’arrive plus à me détacher de ce club.

 (Babel', deuxième en partant de la gauche, sous ses nouvelles couleurs cantepiennes avec ses nouveaux coéquipiers)

 

T’es plus Yannick Cahuzac ou Florent Balmont ? Evidemment Yannick Cahuzac sinon mon ami François Vallée qui est un proche du joueur m’en tiendrait extrêmement rigueur.

 

Le joueur avec lequel tu as joué qui t’as le plus marqué (en dehors de Cahu' bien sûr) ? Je ne sais pas s’il aura l’occasion de lire cette interview mais ce serait Simon Tilly que j’ai pu côtoyer suite au groupement avec Acigné. Son style particulier sur dégagements qui consistait à tout frapper du pointu jusqu’à en avoir les orteils bleus agrémenté d’un cri pour pousser le ballon un peu plus loin, c’était marquant. Je le salue au passage.

 

Le meilleur et le pire souvenir de ta grande carrière de footballeur ?

Le pire souvenir c’est vraiment personnel puisque bénéficiant d’un désert au poste d’arrière gauche en U15 Seb Renault m’installe. Suite à un entrainement en salle je me fracture l’orteil contraignant le coach Seb ‘’Sacchi’’ Renault à innover, il transforme alors Erwan Anfray auparavant ailier en latéral et là c’est le drame je n’ai plus jamais joué en équipe première avec un autre numéro que le 14.

Pour le meilleur je m’en tiens à celui cité plus haut.

 

LE RESTE

 

Si tu étais un animal ? Un zébu

 

Si tu étais un acteur ? François-Xavier Demaison, un des grands du 7ème art !

 

Un film préféré (en dehors de la Vérité si je mens) ? La saga Harry Potter

 

Ton morceau de musique préféré ? &