Résumé du week-end du 08 Octobre

10 Oct 2017

Equipe A :

 

5ème tour de Coupe de France :

 

Déplacement chez le voisin Thorigné Fouillard, redoutable en ce début de saison et qui occupe actuellement la 3ème place de notre classement.

 

L’équipe était prévenue avant le match du défi de taille qui se dressait devant eux et elle se devait de montrer un visage nettement plus convainquant que celui de dimanche dernier face à l’OC CESSON 2 malgré la victoire. Pour les aider, les supporters étaient venus en nombre afin d’éteindre le Kop Vert mais avant tout pour encourager les siens à donner le maximum.

 

 

 

Dans des couleurs inhabituelles pour chacune des équipes, Noyal en bleus et Thorigné en rouges, nous comprenions tout de suite que nous assistions bel et bien à un match de Coupe de France. Les duels étaient âpres, les équipes charognaient chaque ballon et aucune des équipes ne prenaient l’ascendant physique et mentale sur l’autre. La construction de balle était compliquée et les opportunités dangereuses venaient la plupart du temps sur coups de pied arrêtés.

 

Et ce fut les thoréfolléens qui s’illustrèrent les premiers sur cette phase de jeu. Sur corner, la balle était frappée au 2ème poteau et à la lutte avec un attaquant adverse, Kebou ne pouvait empêcher le ballon de revenir au point de pénalty sur leur attaquant, étrangement seul, qui n’avait plus qu’à convertir l’offrande d’un tir dévissé au fond des filets.  

 

Le panneau d’affichage était de 1-0 et le premier coup de massue s’abattait derrière la tête de nos noyalais à la 30ème minute de jeu. Le deuxième arrivait 15 minutes après. Sur un nouveau corner, et sur un deuxième ballon à jouer de nouveau, c’est l’ailier qui envoyait le cuir au fond des filets d’une tête à bout portant. 2-0, 5 minutes avant la mi-temps et c’est les supporters noyalais qui étaient à leur tour silencieux et abasourdis par le déroulement du match.

 

Cependant, l’équipe noyalaise réagissait et se montraient dangereuse sur CPA et c’est la tête du capitaine Romain Savatte qui venait s’écraser sur la barre transversale. Pas vernis, les noyalais avaient le mérite de croire en eux et c’est sur corner, juste avant la mi-temps, que l’omniprésent Kéké catapultait d’une tête rageuse le ballon dans le but adverse !!!

 

Revenus au score à 2-1 juste avant la mi-temps, les joueurs rentraient au vestiaire galvanisés pour en découdre lors de la 2ème mi-temps.

 

Et ce que le scénario du match laissait présager se passa. Plein d’envie, les noyalais obtenaient une occasion d’entrée de jeu et à la réception d’un ballon à l’entrée de la surface au deuxième poteau, Maxime nous gratifiait d’un geste splendide et d’une reprise de volée intérieur qui terminait sa course dans la lucarne opposée.

En l’espace de 10 minutes, le NBFC avait fait son retard et légitimait à prendre son ticket pour le 6éme tour !

 

De plus, les noyalais affichaient un visage très rassurant avec un grand match de sa défense mené par un excellent Julien Louis. Le jeu penchait nettement en faveur des noyalais dans cette 2ème mi-temps et les occasions pleuvaient sur les buts adverses. L’occasion la plus franche était à mettre au crédit d’Antoine Durand. Entré un peu plus tôt en jeu, Alexis le lançait parfaitement en profondeur pour un face à face inévitable avec le gardien mais c’est le défenseur qui s’arrachait avec un super retour qui empêchait notre attaquant de battre le gardien. La tension était à son maximum et l’arbitre sifflait la fin du temps réglementaire et donc le début d’une prolongation.

Les joueurs de Thorigné maîtrisaient les débats en prolongation mais ne trouvaient pas la faille face à une équipe de noyal compacte et solide. Personne ne trouvait la solution et c’est la séance de pénalty qui allait décoincer l’issue de ce match.

 

La suite, nous l’a connaissons ... Un grand Pierre Marchand dans les buts qui arrêtent de nouveau 2 pénalty, et les tireurs noyalais qui ne laissent aucune chance au gardien.

 

VICTOIRE 4-3 des noyalais et une QUALIFICATION AU 6éme TOUR DE COUPE DE FRANCE.

ENCORE UN GRAND BRAVO AUX JOUEURS QUI ONT MONTRE UN TRES BEAU VISAGE DU CLUB !!!

 

 

 

 

Equipe B :

 

L’équipe B faisait quant à elle son apparition dans la Coupe du Conseil Général contre l’équipe réserve de l’AS Retiers. Le coach voyait en cette compétition l’opportunité de pouvoir jouer des matchs à haute intensité les week end entre 2 match de championnat et avait avertis ses joueurs sur la nécessité de remporter ce match.

 

Positionnée dans un 4-2-3-1 habituelle, l’équipe du NBFC avait du mal en ce début de partie à mettre le pied sur le ballon et était contraint d’exploiter des ballons en profondeurs sur les ailes. En face, l’équipe apparaissait plutôt solide avec de bonnes individualités offensives. Le NBFC mettait petit à petit la pression sur les buts des visiteurs avec une première occasion sur CPA et un ballon qui arrivait dans les pieds d’Alan mais reprise bien trop mollement pour espérer mettre en réel danger le gardien. Cependant, le club local se mettait en danger sur les contre-attaques adverses à cause d’une transition parfois trop lente à se dessiner.

La dernière occasion dangereuse était à mettre au profit de Théo qui profitait d’une belle possession au milieu de terrain pour partir seul face au goal mais son tir excentré du gauche était stoppé par le gardien qui était bien sorti sur l’ailier noyalais.

 

Score logique à la mi-temps : 0-0. Une réaction est attendue pour les joueurs locaux qui n’ont pas su imposer leur jeu.

 

Malheureusement, dès le début de 2ème MT, Ivan jugeait mal une passe en retrait et laisser filer seul au but l’attaquant adverse et il fallait une grandiose intervention du Chat pour annihiler cette occasion franche des visiteurs.

Le jeu penchait petit à petit en faveur du NBFC au fur et à mesure du match mais c’est sur un coup-franc légèrement dévié de Retiers que Didier s’inclinait en ce début de 2ème période.

 

A partir de ce but, Noyal repartait de l’avant et mettait son emprise sur le match avec une domination territoriale très nette. Cela se faisait ressentir par le nombre de fautes provoquées et subies des noyalais qui voyaient les joueurs de Retiers s’en sortir que par des avertissements verbaux. Christopher Hudin était tout proche de convertir la domination noyalaise mais sa vivacité et sa belle frappe n’était pas récompensées. Les noyalais tentaient le tout pour le tout en se jetant à l’assaut du but adverse mais ni le CF sur la barre de Ben, ni la frappe de DRD ne trouvait le chemin des filets.

 

La tension était à son comble alors que l’arbitre annonçait 6min de