Résumé du week-end du 01 Octobre

3 Oct 2017

 

EQUIPE A

 

Court déplacement chez le voisin cessonnais pour l’équipe R2 avec une confrontation face à l’équipe B de l’ancien club du capitaine Romain Savatte.

 

L’entame de match est très timide pour les noyalais, les joueurs adverses monopolisent le ballon et se créent plusieurs opportunités. C’est logiquement qu’ils ouvrent le score aux alentours du quart d’heure de jeu, suite à un face à face. Légère réaction des rouge et bleus à la suite de ce but, ce qui a le mérite de rééquilibrer les débats pendant quelques minutes. Sur une des premières incursions dans le camp  adverse, Alexis Réverdy obtient un pénalty, transformé par Max. La fin de la première période est à l’avantage des cessonnais, tant au niveau de la possession de balle que des occasions, Didier Walbrecque étant l’auteur de plusieurs arrêts pour préserver le score de parité à la mi-temps.

 

Les joueurs locaux reprennent à nouveau la possession du ballon en seconde mi-temps. Les occasions se font plus rares. On peut tout de même signaler deux têtes qui passent très près des montants du gardien noyalo-brécéen. La première véritable occasion intervient à 15 min de la fin du match pour les rouges et bleus. Bien servi dans la surface, Younès trompe le gardien dans un angle fermé.

 

Malgré quelques frayeurs dans les dernières minutes, plus rien ne sera marqué. Alors que le match nul semblait être un moindre mal pour les joueurs de Stéphane, cette victoire est presqu’inespérée au vu de la physionomie du match, l’équipe a su montrer une belle solidarité. Rendez-vous le weekend prochain à Thorigné pour le 5ème tour de Coupe de France.

 

EQUIPE B

 

3ème journée de championnat pour les joueurs de Zess et un objectif commun : confirmer le bon début de saison par une victoire à domicile contre une équipe solide et généreuse de Domagné que les hommes de S.Lepaisant ont difficilement vaincus en Coupe de France au 1er tour.

 

Alignés dans un schéma de jeu tactique en 4-2-3-1 devenu habituel, les coéquipiers du capitaine Alex Chevrette débutait de la meilleure des manières en proposant un jeu simple de passes courtes et qui privait les visiteurs de ballon en ce début de match. Les noyalais avaient confiance en leur jeu et les joueurs étaient récompensés de leur belle entame au quart d’heure de jeu.

Sur une action initiée par la défense et une suite de passe latérale, Théo Brebion était lancé sur son côté gauche et déposaient deux défenseurs de par ses dribbles et surtout sa vitesse. Lucide, il centrait à l’entrée de la surface où, intelligemment, Antoine laissait passer le cuir dans les pieds de Kéké qui ajustait avec sang-froid le gardien adverse.

 

1-0 en faveur du NBFC !!

 

Tout laissait alors penser à une domination des joueurs noyalais et puis … plus rien, plus rien à partir de ce but qui aurait du encourager les noyalais. Au lieu de cela, le ballon fuyait les pieds de nos joueurs, les duels étaient à l’avantage des joueurs adverses et on ne sentait aucune réaction chez ceux-ci qui subissaient les assauts les uns après les autres. Et c’est logiquement sur coup de pied arrêtés que l’équipe adverse égalisait en 2 temps contre une équipe de Noyal aux abonnés absent et spectateur de l’action. Comme pour punir le trop peu d’engagement noyalais, un 2ème but s’ajoutait au compteur après que Kéké voulant sauver les siens envoyait le propre cuir au fond de ses filets : 1-2 et c’est sur score logique que les joueurs rejoignaient le vestiaire.

 

Zess, puis Alexandre Chevrette prenaient alors ses responsabilités et haranguaient dans le vestiaire l’équipe locale qui se devait de réagir et montrer un visage qui leur ressemblait plus.

 

Le NBFC semblait avoir fait le plein d’énergie en cette début de seconde mi-temps et c’est sur pénalty que venait la solution. Encore une fois, c’est Kévin Mahé qui « tait décisif et envoyait le ballon au fond des filets alors que le gardien effleurait le ballon du bout des doigts. 2-2 !

Mais alors que le NBFC refaisait surface, le numéro 6 adverse claquait un coup de tête smatché au fond des filets suite à un corner. 2-3.

Tout était à refaire et après une action rondement menée, c’est sur une passe du cousin qu’Antoine Durand marquait un but de renard des surfaces. 3-3 !! Le match ne pouvait pas en rester là et il était évident qu’une des 2 équipes iraient chercher la victoire dans les ultimes instants du match. Et cette équipe n’était autre que celle du NBFC. Et quelle action pour sceller le score de la rencontre !

Sur une contre-attaque amorcée par Lala et kéké, Théo accélérait et passait à Antoine, qui d’une touche malicieuse, mettait sur orbite Théo qui glissait le ballon en dessous du goal adverse.

 

4-3 !!!!!!

3 points et en récompense une 4éme place méritée pour une équipe pleine de promesses !

 

EQUIPE C

 

En D3, le NBFC 3 se déplaçait sur la pelouse de l'US Bais, qui avait remporté comme lui ses deux premiers matchs (dont un par forfait). Bien aidés par leur nouveau préparateur physique L.Briantais à l'échauffement, les noyalais réalisent une bonne entame de match et étaient récompensés par un penalty converti par le "Scorpion" (qui avait déjà frappé la veille) D.Hudin, puis G.Maquiné, bien lancé en profondeur, s'en allait battre le gardien de Bais de près pour doubler la mise. Les noyalais baissaient d'intensité et les locaux s'enhardissaient et se montraient dangereux à plusieurs reprises, et réduisaient la marque logiquement suite à une frappe croisée parfaitement exécutée du numéro 9 adverse. Sur une pelouse rendue grasse par la pluie, les noyalais peinaient à mettre en place leur jeu et affichaient une détermination moindre dans les duels que leurs adversaires du jour mais menaient 2-1 à la pause. 

 

Au retour des vestiaires, et suite à l'entrée de 2 joueurs majeurs, le NBFC contrôlait les débats et affichait une certaine maîtrise dans leur jeu, et ajoutait un troisième but par C.Chagot, puis un quatrième aux alentours de la 70ème minute qui tuait dans l'oeuf les espoirs de remontée des joueurs de Bais. Le NBFC, fort de son avantage, laissait la mainmise du jeu aux locaux dans le dernier quart d'heure, mais sans succès pour l'US Bais qui ne se montrait pas dangereuse. 

 

Victoire finale 4-1 (la troisième consécutive) et début de saison idéal pour l'équipe 3 qui se positionne seule en tête du classement de sa poule après 3 journées.

 

EQUIPE D

 

En ouverture du match de l’équipe B, c’était le premier match de championnat pour l’équipe D qui avait la ferme intention de faire oublier la triste prestation du week-end dernier en coupe face à l’équipe 3 de La Vitréenne.

 

Dès le début du match, l’équipe noyalaise affichait ses bonnes ambitions avec une volonté de faire circuler le ballon et de gagner les premiers duels avec beaucoup d’impacts sous une fine pluie. Positionnés très haut sur le terrain avec une défense à 3, les joueurs vitréens se font surprendre par un somptueux lob, plein de sérénité, de Thibault Trubert (l’homme en forme de ce début de saison) bien lancé au passage par Merwan Sobhi. Appliqués et concentrés, les hommes de coach Paillou ne tardaient pas à se mettre à l’abris, devant un grand nombre de joueurs des équipes A, B et C venus braver la pluie, avec un très bon Merwan Sobhi qui profitaient des largesses défensives pour marquer coup sur coup deux buts et donner un avantage considérable à la pause à ses coéquipiers.

 

Au retour des vestiaires, les locaux sont tout proches d’aggraver le score mais coach Paillou  dévisse totalement son tir face au gardien malgré un service parfait de la Trube. Orgueilleux, les joueurs vitréens retrouvaient petit à petit plus de sérénité dans leur jeu, après un grand nombre de longs ballons gâchés tout au long du match. Logiquement, les visiteurs trouvaient enfin la faille pour revenir à 3-1. Dans la foulée, le bon trio Saless-Vallée-Labbé tente de regagner la bataille du milieu ce qui permet de donner l’occasion de tuer le match à Nicolas Tuaux mais celui-ci loupe là-encore son face-à-face. Pourtant organisée et sereine, la jeune défense emmenée par le retour du banni Dylan Nogues panique, recule de plus en plus ce qui permet à l’attaque rouge et noire adverse de trouver pour la seconde fois du match les filets. Cette fin de match est très délicate pour les locaux qui faiblissent physiquement, s’énervent et parlent de plus en plus sur le terrain. Néanmoins, le Fangeur très en jambes et Babeul donnent tout ce qu’ils ont sur le terrain pour tenir le score ! Valeureux et soudés, les coéquipiers de F. Morais tiennent le choc jusqu’à la fin et remportent courageusement le premier match de championnat.qui faiblissent physiquement, s’énervent et parlent de plus en plus sur le terrain. Néanmoins, le Fangeur très en jambes et Babeul donnent tout ce qu’ils ont sur le terrain pour tenir le score !

Valeureux et soudés, les coéquipiers de F. Morais tiennent le choc jusqu’à la fin et remportent courageusement le premier match de championnat.