L'interview décalée de ... Anthony Provault

13 Mar 2017

Anthony Provault est dans l'interview décalée de cette semaine (un peu de réconfort après sa déconvenue du week-end). Le pistard noyalais aurait pu jouer en Ligue 1 (ou plutôt en Ligain) selon l'un de ses collègues dont on taira le nom, mais le destin en a voulu autrement ; il n'est jamais trop tard. Il aura au moins joué contre un joueur de Ligue 1 actuel durant sa jeune carrière : Anthony Koura, l'attaquant de l'AS Nancy-Lorraine, qui jouait au Mans de l'épopée en Gambardella. Présentation en quelques lignes du fenomeno !

(la relance propre, sans précipitation)

 

LE FOOT AU NBFC

 

Peux-tu te présenter en quelques mots (nom, prénom, âge, poste, depuis combien de temps dans le club). Anthony Provault, 23 ans, défenseur latéral ou axial, au club depuis l'âge de 6 ans !

 

Ton surnom dans le club ? Pistard, je fréquente régulièrement les établissements de nuit de Rennes & ses alentours.

 

Le  joueur que tu adores chambrer ? Les gars de l'USPN et surtout Jonas le séducteur en ce moment (il ne supporterait plus la pression le petit...)

 

Le joueur qui a la technique la plus proche du néant ? Jami jamelot ! Même moi j'ai une meilleur technique que lui c'est dire !

 

& le régaleur ? Flo Gallard, quand il a décidé de ne pas faire sa tête de con

 

Le joueur qui te fait rêver au NBFC ? Max' Lairy, alias La Lumière du NBFC, un vrai bonheur à voir jouer ;)

 

Ton meilleur souvenir ici ? Les années U17 avec les montées, et surtout U19 avec nos 2 beau parcours de suite en coupe Gambardella (une dédicace aussi au vétéran Mr Coquelin avec qui on a finit meilleure défense lors de ma deuxième année seniors)

 

L’hymne du club, pour toi ça serait quoi ? Michel Delpech et son fameux titre Le Chasseur

 

Le joueur qui a le moins de dégaine en arrivant le dimanche ? Pour changer un peu de mes coéquipiers et ne pas remettre Mr Leverd je vais citer Jonas pour sa valise de foot (on n'imagine pas tout ce qu'il peut mettre dedans) et ses yeux qui sortent des orbites tous les dimanches...

 

La meilleure façon de fêter une victoire c’est comment, au local avec les copains ou avec Madame le dimanche soir, avec un 280 ? Un bon 280 devant le CFC et le match du dimanche soir avec Madame, mais j'ai peur de bascule de l'autre côté bientot..

 

C’est quoi l'expression du moment dans le vestiaire ? Sal*****pe